Like a Melody | Live Report : Vianney + Foé – Zénith de Rouen – 31/03/2018

J’aime bien, parfois, sortir de ma zone de confort en allant voir en concert des artistes qui n’entrent pas (vraiment) dans mon style habituel. C’est donc pour cela que je me suis rendue au zénith de Rouen samedi dernier pour aller voir ce que Vianney pouvait offrir sur scène. Je ne suis pas une habituée de ses chansons, je n’en connais que très peu, je ne peux pas dire que j’adore mais pas non plus que je déteste.  Comme un hasard, moi qui regarde très peu la télévision, j’étais tombée sur ce (charmant) jeune homme en interview quelques temps auparavant et il m’avait fait bonne impression. J’étais donc curieuse de voir…

 

Le concert est complet depuis longtemps et la salle déjà bien remplie à mon arrivée. Le public est aussi différent de mes concerts habituels, c’est très familial et toutes les générations sont représentées.

La première partie est assurée par Foé, un jeune homme grand et mince qui chante en français sur une musique mélangée de piano classique et d’electro. Il a une voix grave et profonde, une capacité vocale impressionnante par moments et sa prestation n’était pas mal du tout !

Une courte pause, puis la salle s’éteint, et nous découvrons en fond de scène un dessin animé très basique présentant un éléphant blanc et un oiseau bleu. Le public est sage. Cette mignonne introduction a dû plaire aux enfants mais je reste perplexe …

Puis Vianney arrive et les spectateurs se manifestent ! Il entame son set avec ‘Sans le dire’ et je m’aperçois avec surprise qu’il est seul en scène. Mais cela ne l’empêche absolument pas d’assurer à fond le spectacle, il court de droite à gauche et sur les avancées de scène vers le public des premiers rangs. Il remplit tout l’espace de sa présence douce et bienveillante. Il joue en enregistrant des boucles de guitare avec sa « pédale magique » comme il nous l’explique par la suite. Il est heureux de revenir à Rouen, demande qui était venu le voir au 106 il y a trois ans et donne des explications sur sa tournée pour les nouveaux venus. Il enchaîne ses titres à succès (j’en connais quelques-uns) : ‘Veronica’, ‘Quand je serai père’, ‘Les gens sont méchants’, ‘Dumbo’, ‘Pas là’, ‘Je te déteste’ …

Le milieu du set est ponctué d’une surprise : un duo en vidéo avec MC Solaar projeté sur grand écran en fond de scène. Ils interprètent son tube ‘Caroline’ sorti au début des années ’90. Ce n’est pas non plus trop mon style mais cette reprise est plutôt bien réussie, les deux artistes alternant le chant.

Un frisson d’émotion s’empare de la salle lorsque Vianney demande de rendre hommage aux victimes des divers attentats dont celui du Bataclan, une pensée en silence, pour eux, le temps d’un instant. Il semble très ému devant son décor de lumières tamisées, de jolies suspensions qui ondulent en douceur.

Le set se terminera par des messages de sa part, avec son écriture, projetés sur un écran noir. Il nous remercie et dit qu’il n’a pas encore joué sa chanson préférée et demande notre avis. Est-ce qu’il la joue tout seul dans sa loge ou sur scène avec nous ? Bien évidemment, le public en redemande et Vianney revient une dernière fois pour interpréter ‘Le Galopin’.

En fin de compte, j’ai pu découvrir un jeune homme au talent indéniable, plein d’humour et de gentillesse. J’ai bien apprécié son concert, bien plus que je ne l’imaginais ! La soirée fut à l’image de Vianney, énergique, poétique, douce et drôle. Une belle surprise donc !

 

Toutes mes photos du concert par ici :

Vianney : http://sliceoflives.piwigo.com/index?/category/57-vianney_le_zenith_rouen_31_mars_2018

Foé : http://sliceoflives.piwigo.com/index?/category/59-foe_le_zenith_rouen_31_mars_2018

 

Pour retrouver Vianney :

http://vianney-musique.com/

https://www.facebook.com/vianneymusique/

https://twitter.com/vianneymusique

 

Pour retrouver Foé :

https://www.facebook.com/FoeMusique/

 

Merci à Thibault Manchon-Bono pour l’invitation.

Les commentaires sont fermés