Like a Melody | Hellfest 2018 Line-up

Le Hellfest est dans quatre mois (les 22, 23 et 24 juin 2018), et les pass trois jours et un jour sont déjà épuisés. Comme quatre mois c’est beaucoup trop long et qu’on en a marre d’attendre, on vous propose un petit tour d’horizon des groupes à voir, histoire de bien se préparer pour le jour J.

D’abord il y a les incontournables, les monstres sacrés, ceux qu’on ne présente plus : en tête, Iron Maiden et Judas Priest. À leurs côtés, on croise aussi un bon nombre d’anciens qui valent le détour : Alice in Chains, Megadeth, Deftones, Avenged Sevenfold, Accept, Marilyn Manson… Mais ceux-là, tout le monde les connaît, pas la peine de revenir dessus. Mettons plutôt nos lunettes et lisons les noms écrits en tout petit !

Par pur chauvinisme, commençons par les français. On a d’abord, comme souvent, des habitués de la scène rock alternative française comme Bukowski et Black Bomb A. Notons aussi la présence de Rise Of The Northstar, groupe hardcore-thrash japanisant, sur la Mainstage 2 le samedi. À voir absolument, et dans la fosse s’il vous plaît : l’ambiance qu’ils mettent est incroyable (no spoil). Enfin, parmi les français fortement attendus, terminons par des toulousains ressortis de nulle part il y a quelques mois : Psykup. Leur style (appelé « Autruche-core ») est assez indéfinissable : c’est violent, c’est calme, c’est génial, c’est n’importe quoi. Et tout ça (presque) en même temps. Bref, allez les voir.

Côté symphonique, on citera bien sûr la présence de Nightwish, mais aussi Therion, et dans un registre plus sombre, Septicflesh. D’ailleurs, si vous êtes du genre à aller sacrifier des chèvres en l’honneur de Satan (comme tout métalleux qui se respecte, cela va de soi), la scène black metal nous offre du bon cet année avec notamment Satyricon (une des figure fondatrice du genre, encore à ce jour inégalée), Dimmu Borgir, Children Of Bodom, mais aussi Sólstafir, groupe de black metal atmosphérique peu connu mais ô combien intéressant.

Tout ceci nous amène vers un autre style qui m’est cher et qui sera plutôt bien représenté en 2018 : le metal progressif. En haut de l’affiche, A Perfect Circle : un groupe qui ne se qualifie pas forcément de prog (plutôt rock alternatif), mais qui bénéficie de l’indéniable patte d’artiste de son chanteur Maynard James Keenan, leader de Tool. On aperçoit également le très prolifique Steven Wilson (ex Porcupine Tree), et aussi Meshuggah : plus brutal, plus technique et pouvant rebuter à la première écoute, le groupe s’avère réellement intéressant dans sa maîtrise des rythmes et des atmosphères. Mais avant ça, une véritable pépite du genre jouera le vendredi en Mainstage 1 : Tesseract.

Voilà pour cette courte présentation du line-up 2018 du Hellfest. On est loin d’avoir fait le tour : pour ça on vous laisse vous faire une idée sur le site officiel www.hellfest.fr, et surtout lors du festival en juin ! À bientôt !

Les commentaires sont fermés