Live report : Bury Tomorrow / Between Skies and Mind / Mate’s Fate – La Marquise (69) – 26/07/2016

T’es en vacances et tu penses qu’il n’y a rien à faire ? Où étais tu ce mardi soir alors ?

Je me suis dirigé vers la Marquise, péniche de Lyon qui accueille régulièrement des concerts. L’astre solaire décline doucement derrière la colline de Fourvière, mais la foule n’a pas attendu la nuit et la tête d’affiche pour être présente dès les premières parties, ce qui fait très plaisir à voir ! La bonne humeur a déjà envahi le boat quand je pénètre à l’intérieur, la soirée s’annonce sous les meilleurs auspices. Sur cette soirée, je n’avais écouté aucun des groupes présents bien que connaissant Bury Tomorrow, me laissant le plaisir de les découvrir au fur et à mesure.

Après avoir pris une petite froide, la chaleur montant progressivement, le show débute par les lyonnais de Between Skies and Mi13843503_10209938606718926_1745319106_ond. Œuvrant dans le metalcore, les cinq comparses commencent à envoyer leurs morceaux. On sent un brin de timidité, ils mettent un peu de temps à bouger mais la scène, très étroite, n’aide clairement pas à s’exprimer physiquement. On notera aussi la voix pas totalement juste, mais le son dans une péniche peut aussi tromper les oreilles. Ceci étant dit, il faut aussi reconnaître que j’ai eu une très bonne surprise en écoutant Between Skies and Mind. Ils ont su me séduire et je demande à les écouter plus en détails et surtout les revoir dans une salle plus adaptée : à suivre !

La foule continue à affluer, bon signe ! Ça fait vraiment plaisir à voir, moi qui fréquente 13843392_10209938606398918_461974668_obeaucoup de concerts sur la région lyonnaise. Et cette région vient justement d’accueillir un nouveau groupe, et surtout leur première prestation en public ce soir avec Mate’s Fate ! Une petite présentation s’impose alors : eux aussi de Lyon, officiant dans le metalcore, vous pouvez retrouver les cinq membres sur leur page ainsi que leur prochain EP à sortir en octobre. Et pour cette soirée si spéciale, ils n’ont pas lésiné : ils ont encore fait monter la température déjà élevé en mettant une ambiance électrique à la coque et à la foule. Le frontman Matt fait le taf, on sent dans leur compos une touche de rage, avec des riffs efficaces et rythmés. Une première réussie, on a hâte d’entendre l’EP !

Le bon choix de la soirée, c’était de prendre une boisson fraîche. Pourquoi ? Car Bury Tomorro13835932_10209938605158887_419227767_ow est arrivé et a transformé la fosse en une véritable fournaise ! Pendant une heure, Daniel et sa bande harangue les spectateurs à coup 13844231_10209938601798803_2050011316_ode circle pits, pogos extrêmes et surtout du répondant. La Marquise affiche complet, et chacun en a eu pour ses esgourdes entre les morceaux ‘’Lionheat’’, ‘’301’’, ‘’Earthbound’’ ou encore ‘’Spectres’’. Le chant clair de Jason (guitare) opposé au scream de Daniel est une merveille, et on aimerait continuer comme ça toute la nuit, mais pas sûr que Jason ait pu tenir, tant il s’est donné ce soir. Pendant ce temps, le frontman tient la distance, une énergie débordante, faisant chanter plusieurs spectateurs, un sourire au coin des lèvres. Bury Tomorrow vient de faire trembler et tanguer le bateau, à la sauce anglaise !

Le monde peut bien brûler, on a mis le feu à la Marquise et au Rhône grâce à la musique.

13646682_10209938604958882_424771157_o

Les commentaires sont fermés