Like a Melody | Live Report : Pleymo + Pogo Car Crash Control- Le Transbordeur – 10/03/18

Dix ans qu’on les attendait… Chaque année de nouvelles rumeurs de re-formation faisant leur apparition… Mais toutes étaient fausses, toutes n’étaient que fiction. Du moins jusqu’à l’année dernière où les Pleymo ont annoncé une tournée pour fêter leurs vingt ans de carrière.

Le rendez vous est donc pris pour ce 10 mars 2018 au Transbordeur de Lyon, et le temps d’une soirée les baggys, vans et sweats à capuche seront de sortie. Un bon coup de nostalgie des années lycée durant lesquelles le Neo Metal était encore présent sur les ondes.

Mais avant Pleymo c’est Pogo Car Crash Control, groupe français originaire de Seine et Marne. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont parfaitement fait le taff. Ils seront cette année à l’affiche du Hellfest et du Download.

Il est 21h30 lorsque les lumières s’éteignent à nouveau. Le groupe fait son apparition et enflamme la fosse dès les premières notes de ‘United Nowhere’, rapidement suivi de ‘Ce soir c’est grand soir’. Viendront ensuite ‘Rock’ et ‘Adrénaline’. Les Pleymo sont plutôt en forme, et Mark nous remercie d’être là et nous explique que les morceaux composant la setlist sont piochés dans l’ensemble de leur discographie.

Pleymo – © Christophe Garin

Vient le moment de « ma » chanson, ‘1977’, le chanteur fait un tour de salle et l’âge moyen ce soir est de 30 ans (de moins de 20 ans à plus de 40 ans). L’ambiance retombe un peu avec ‘Le nouveau monde’ et ‘Je regrette’ « On va faire des morceaux du dernier album, enfin le dernier album qui a dix ans, vous savez celui qui vient de sortir » (sourire). Deux titres calmes mais qui comptent beaucoup pour le groupe.

Pleymo – © Christophe Garin

Tout a déjà été dit soit disant… Mais alors qu’est ce qu’on fait maintenant???

Tout le monde c’est bien reposé alors on repart de plus belle avec ‘New Wave’ et ‘Tank Club’ Mark sépare la fosse sur cette dernière pour le braveheart, histoire de respecter la tradition. Viendra ensuite mon autre chanson ‘Pôlyester Mome’, la salle est retournée. Ce soir c’est vraiment grand soir, mais vient déjà l’heure du rappel. Le set se conclura avec ‘Blohm’ ‘Divine excuse’ et ‘Zéphyr’.

Pleymo – © Christophe Garin

Durant cette soirée nous avons fait un retour au début des années 2000 pour notre plus grand plaisir. On regrettera cependant la disposition de la salle (beaucoup de gradins) et la non présence de titre comme ‘World’, ‘Modaddiction’ ou encore ‘Kubrick’ (si on veut chipoter un peu).
 Avec des Pleymo en putain de forme et ‘toujours là pour faire le show’, on a fêté dignement leur retour sur scène. « Yaka tout mettre en vrac kataouh tataouh Pleymo est back back back.. » et c’est tant mieux !

Pleymo – © Christophe Garin

Setlist : United Nowhere / Ce Soir C’est Grand Soir / Rock / Adrénaline / Tout Le Monde Se Lève / 1977 / Cherubin / Nawak / Muck / Le nouveau monde / Je regrette / New Wave / Tank Club / Polyester Môme / K-ra / Kongen / Ce soir
Encore : Blöhm / Divine Excuse / Zephyr

Info : Les photos ne sont pas libres de droit, pour toute utilisation merci de contacter l’auteur – © Christophe Garin Photographe

Les commentaires sont fermés