Like a Melody | Chronique : The Velvet Ghost – 1er EP


Un petit voyage spirituel et poétique aujourd’hui (à l’image de leur pochette) avec la découverte du premier EP de The Velvet Ghost, sorti en avril dernier. Ce duo originaire de Niort, formé de Pauline David (chant) et Thomas Guédon (claviers, composition), nous propose un trip rock d’excellente facture, qui nous emmène vers des contrées lointaines. On reconnaît dans leur son leur affection pour les artistes qui les influencent comme Woodkid, Lorde ou encore The Gathering, gages d’oreilles sensibles et affûtées. C’est parti pour l’écoute de ce cinq titres d’une petite demi-heure !

‘Heaven Can Wait’ ouvre le bal avec une intro très cinématographique et planante. On retrouve cette atmosphère particulière qui fonctionne si bien chez le déjà nommé auparavant Woodkid. La voix de Pauline est sans nul doute aérienne au possible, je crois que cet adjectif la qualifiant est irréfutable. Lorsque l’on écoute ce titre, on est porté vers l’imaginaire, on s’invente des paysages fantastiques, on voit des scènes de vie qui défilent, voire des souvenirs… La poésie qui émane du morceau est accentuée par des petites touches electro bien placées, et la présence d’un interlude plus sombre nous permet de mieux replonger dans le lyrisme.
Puis vient ‘A Better Man’, un poil plus rock. Ses lignes de basse approfondissent la mélodie et l’electro bien tapée achève de nous transporter dans leur univers : « Can you promess me to be a better man ? »…
Sur ‘Stay Awake’, ce sont les quelques notes dark troublantes mêlées à un beat accrochant le pouls qui emportent notre esprit. Ajoutez à ça des effets sonores sublimes et la voix angélique de la chanteuse, et on n’a plus envie de revenir sur Terre !
‘Moment Of Grace’ paraît plus gai tout en restant dans la même lignée tripante. La voix continue de s’envoler vers des cieux toujours plus lointains, appuyée par des notes de piano mélancoliques et doucereuses à souhait, et oui on l’a le moment de grâce ! Tout ça donne envie de rêver quoi…
L’EP se conclut avec ‘Burden Of Stone’, morceau prenant et profond, encore une fois très « visuel ». On décolle complètement, l’atterrissage va être difficile… c’est pourquoi il vaut mieux relancer le disque, parce s’évader ça fait tellement de bien…

The Velvet Ghost nous propose du voyage, de l’ailleurs, de l’épique, de la poésie, de la profondeur, du trouble… Leurs influences, qui rendent leur intention lisible, ainsi que tous ces ingrédients, nous permettent de passer avec eux un moment hors du temps et régénérant.
Sur scène, le line-up s’étoffe pour plus de rock avec Alexis Biston (basse) et Camille Sullet (batterie). Alors quand on lit sur leur site « 2017 shows coming soon… », autant dire qu’on a hâte !

Ma séléction :
‘A Better Man’
‘Stay Awake’
‘Moment Of Grace’

Pour retrouver The Velvet Ghost :
Website : https://www.thevelvetghostofficial.com/
Facebook : https://www.facebook.com/thevelvetghostofficial/
Deezer : http://www.deezer.com/en/album/15790286
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC7VL0gIeocyocRw0ezmBIVA
Soundcloud : https://soundcloud.com/thevelvetghost

Et le clip de ‘Heaven Can Wait’, réalisé par Sébastien Cassen :

Les commentaires sont fermés