Like a Melody | Vintage : Faith No More – Just A Man


Petit tour aujourd’hui dans le monde merveilleux et déjanté de Faith No More, groupe américain formé au tout début des années 80 et au genre carrément inclassable, n’en déplaise à ceux qui aiment bien ranger dans des petites cases !

Le groupe est rejoint en 1988 par le génialissime (non je n’en fais jamais trop) Mike Patton et sa palette vocale peu égalée, qui nous régale avec son côté tantôt crooner, tantôt brailleur, ou même rappeur, entre autres. Je ne vais pas faire un pavé sur Mike, parce que vu son talent et la multiplicité des formations musicales auxquelles il prend part, on est encore là demain.

Faith No More fait partie de ces groupes malheureusement trop peu cités comme référence et finalement très peu connus en France, peut-être car justement inclassable ! On entend souvent dire d’eux « un groupe atypique pour un son atypique » et finalement, ça résume bien l’univers FNM. Cependant, les mélomanes (pas seulement du côté des metalleux) apprécient généralement cette diversité et les expérimentations musicales mises en œuvre par les américains.

‘Just A Man’ est issu de l’album « King For A Day…Fool For A Lifetime », sorti en 1995. Cinquième album de FNM et attendu au tournant après le succès de son prédécesseur « Angel Dust » (1992), il reste quand même l’un des meilleurs et nous offre quelques pépites. « KFAD » a été enregistré dans des conditions loin d’être idéales parce que beaucoup de tensions et de querelles au sein du groupe, Patton lui-même reconnaîtra que « pas mal d’événements extérieurs ont joué en notre défaveur ».

Et parmi ces pépites, ‘Just A Man’, quatorzième et dernier morceau de l’album, s’illustre par la performance vocale du charismatique chanteur, son côté groovy charmeur et son aspect prophétique avec un texte sublime. Il prend toute sa dimension en live pour nous pénétrer juste au cœur et nous emporter à tous les coups. Et comme il n’existe pas de clip, je vous laisse justement profiter d’une version live de 2015, au Graspop Metal Meeting, à laquelle j’ai assisté aux premières loges !

Les commentaires sont fermés