Like a Melody | Vintage : Nine Inch Nails – The Day The World Went Away


Nine Inch Nails
est un groupe (voire LE groupe) d’indus américain formé en 1988. Mené par le génial Trent Reznor et ses multiples talents, notamment pour la composition, NIN nous a offert de nombreuses pépites musicales pendant sa longue carrière.

‘The Day The World Went Away’ est tiré de l’album « The Fragile », sorti en 1999. Cet album double, riche de vingt-trois morceaux, reste une œuvre magistrale dans la discographie de NIN, et incontournable dans l’univers du metal. Moins agressif que les autres opus, « The Fragile » nous cueille par son atmosphère subtile, ses émotions non dissimulées et son mélange des genres, pour nous frapper en plein cœur avec des titres sublimes tel que celui-ci.

Quant aux paroles, il se murmurait à l’époque que Trent parlait de la mort de sa grand-mère, survenu quelque temps avant l’enregistrement de « The Fragile », mais ce dernier n’a jamais confirmé. Il en résulte tout de même un texte court mais profond avec une connotation funèbre notable : « There is a place that still remains, it eats the fear it eats the pain, the sweetest price he’ll have to pay, the day the whole world went away… ».

Reznor, outre le fait d’avoir lancé des talents tels que Marylin Manson, a écrit ou collaboré à de nombreuses bandes originales pour le cinéma. Ainsi, ‘The Day The World Went Away’ a été remixée et utilisée pour le film « Terminator Renaissance », sorti en 2009. D’ailleurs, il n’est pas rare non plus d’entendre des titres de NIN dans des épisodes de séries américaines.

La chanson n’a pas de clip officiel, il en a été écrit un mais il n’a jamais été enregistré. Une version visuelle incluant une bande son live, des images ainsi que quelques extraits live également à la fin, est disponible. Il existe aussi une version « calme » (quiet) du morceau.

‘The Day The World Went Away’ était encore joué sur scène lors de la dernière tournée de Nine Inch Nails.

Les commentaires sont fermés