Like a Melody | Vintage : Asian Dub Foundation – Taa Deem

Asian Dub Foundation est un groupe de musique électronique alternative anglais. Il se forme en 1993 suite à la diffusion d’un documentaire sur la « Farringdon Community Music House » à Londres : c’est un lieu où des ateliers étaient proposés pour enseigner aux enfants originaires des pays d’Asie les bases des technologies de la musique. Les responsables de ces ateliers, Aniruddha Das, John Pandit et un de leurs étudiants, Deeder Zaman, un adolescent indien forment un « sound system » qu’ils appellent Asian Dub Foundation. Plus tard, les ateliers eux-mêmes seront rebaptisés « Asian Dub Foundation Education ».

Chacun adopte un pseudonyme et ils intègrent dans leur groupe Steve Chandra Savale, un guitariste connu pour accorder son instrument à la manière d’un sitar, utilisant la distorsion au maximum et jouant à l’aide d’un couteau. Au fil du temps, d’autres personnes se joignent au groupe, notamment un DJ et un musicien indien.

Leur musique est métissée, elle mélange dub, hip-hop, dance, drum’n’bass, reggae, jungle et pop rock avec des sonorités indiennes. Les membres du groupe sont également très impliqués dans le combat contre le racisme et l’égalité des droits.

‘Taa Deem’ est un titre figurant sur leur cinquième album « Community Music » sorti en mars 2000. Cette chanson entêtante est une sorte d’incantation divine. Elle reprend des samples de performances vocales de Nusrat Fateh Ali Khan sur sa chanson du même nom. Nusrat Fateh Ali Khan était un chanteur et musicien originaire du Penjab, une région située à cheval sur la frontière entre l’Inde et le Pakistan. Il possédait une large gamme de capacités vocales et pouvait chanter à un haut niveau d’intensité pendant plusieurs heures.

Les commentaires sont fermés