Like a Melody | Live Report : Accept + Sabaton – L’Aéronef (Lille) – 15/01/17

On reprend les bonnes résolutions pour 2017 avec de nombreux concerts en prévision ! Pour ce premier de l’année, direction l’Aéronef de Lille pour deux groupes de la scène metal internationale, plus précisément venus d’Allemagne et de Suède.

S’il y a bien un groupe metal que l’on peut citer dans la période eighties, on peut facilement donner Accept comme réponse. Quel plaisir de les voir sur scène, et ce fut la première fois pour ma part, bien que les disques de ce groupe ont usé une paire de diamants sur ma platine…
Les puristes diront que ce n’est plus Udo (le chanteur d’origine du groupe) qui assure la partie vocale au sein de la formation, mais son remplaçant depuis 2009, Mark Tornillo est également une bête de scène, si je peux utiliser cette expression.
Pour les plus jeunes qui ne connaissaient pas le groupe (vous êtes excusés), Udo, le premier chanteur, a quitté la groupe une première fois en 1987 et à créé le groupe U.D.O. qui existe toujours aujourd’hui, et qui est musicalement dans le même style qu’Accept (je conseille fortement à nos lecteurs de faire les curieux si le groupe passe près de chez eux).

Revenons à Accept et sa prestation de ce dimanche 15 janvier. Tout d’abord, les membres du groupe. Il ne reste que deux membres du groupe présents lors de la formation de ce dernier en 1976. A savoir Peter Baltes à la basse et Wolf Holffmaan à la guitare. S’ajoutent, en 2009, Mark Tornillo au chant, et, plus récemment en 2015, Christopher Williams à la batterie ainsi que Uwe Lulis à la guitare.

Le set débute avec le premier titre de leur dernier album « Blind Rage », sorti en 2014. Il s’agit de ‘Stampede’ ! Quelle entrée en scène superbe ! De quoi nous assurer un pur orgasme auditif pour les neuf morceaux suivants. ‘Stalingrad’ est le second morceau joué pour la soirée, ce titre faisant parti de l’album éponyme sorti en 2012, avant de faire un bond dans le temps, en 1982, avec le titre ’Restless and Wild’ et en 1983 avec ‘London Leatherboys’. Retour brièvement en 2014 avec ‘Final Journey’ avant de repartir en 1983 avec ‘Princess Of The Dawn’ et ‘Fast as a Shark’. ‘Metal Heart’ s’ajoute à la liste des titres vintage joués ce soir. ‘Teutonic Terror’ résonne dans la salle avant de finir le set sur le légendaire ‘Balls to the Wall’ qui a fait trembler l’Aéronef.

Mark Tornillo a su à sa façon très bien réinterpréter les morceaux de l’époque avec Udo avec perfection. Il n’y a pas à dire, les rumeurs que j’entendais à propos de Accept depuis l’arrivée de Mark sont fondées, et leur groupe est tout aussi explosif qu’à l’époque. Les quelques morceaux récents composés par le groupe sont tout aussi bien, mais je dois avouer avoir eu une préférence pour ce bond dans le temps.

Setlist : Stampede / Stalingrad / Restless and Wild / London Leatherboys / Final Journey / Princess of the Dawn / Fast as a Shark / Metal Heart / Teutonic Terror / Balls to the Wall

Est-ce que Sabaton sera à la hauteur de cette première partie ? Voici mon avis.

Sabaton est un groupe formé en suède en 1999 et qui compose des chansons basées principalement sur un thème de batailles historiques. J’ai eu l’occasion de les voir l’année dernière lors du Download Festival France à Paris et le succès était bien présent. C’était donc un plaisir de revoir ce groupe de passage dans l’hexagone pour cette nouvelle année 2017.

Depuis 2016, Thorbjörn Englund qui était à la guitare à quitté le groupe et est remplacé par Tommy Johansson. Très à l’aise sur scène et très bon musicien, Tommy a vraiment charmé le public, voir même volé le succès de Joakim le chanteur !

Revenons au début du concert. C’est un vrai décor de guerre qui se présente à nos yeux, entre la batterie surélevée sur un tank avec de redoutables tourelles et les pieds de micro en forme de fusils mitrailleurs et de casques militaires. De quoi annoncer la couleur du show dès le début !
En intro, nous avons la mythique reprise de ‘In The Army Now’ composé par Status Quo. Titre à la fois dans le thème du groupe et qui rend hommage à Rick Parfitt, guitariste de Status Quo qui nous a quitté la veille de Noël dernier.

Il n’y a pas à dire la mise en scène de Sabaton est très bien faite. Je ne vais pas revenir sur chaque titre, ces derniers ayant tous le même thème. Nous avons eu le droit à ‘The Final Solution’ en acoustique avec Tommy au clavier avant de repartir sur un set bien metal.

Le concert était un peu à l’identique que la fois ou je les ais vu au Download Festival France, hormis que là, étant en salle, ils ont joué un set plus long.
Je ne sais pas si c’est de la comédie ou pas, mais Joakim semble avoir la chair de poule devant chaque public réceptif au concert devant lequel il chante. Peut être est-il sincère… Ce qui n’empêche pas que c’est un type très sympa et bien proche du public. En effet il n’a pas hésité à rejoindre le stand merchandising après le concert pour parler avec les fans qui avaient la chance de s’y trouver à ce moment.

Le concert de dix-sept titres est passé relativement vite, le public de l’Aéronef était plus que satisfait de la venue du groupe dans le nord de la France. J’ai même au l’occasion de remarquer la présence de personnes venant des pays frontaliers pour voir le groupe sur scène.
Setlist : Ghost Division / Sparta / Blood of Bannockburn / Swedish Pagans / Carolus Rex / The Last Stand / Winged Hussars / Far from the Fame / The Final Solution (acoustic version, Tommy Johansson on Keyboard) / Resist and Bite / Night Witches / Dominium Maris Baltici / The Lion From the North / Diary of an Unknown Soldier / The Lost Battalion / Union (Slopes of St. Benedict) /
Encore : Primo Victoria

En conclusion, j’ai avant tout aimé le show mené par Accept qui a quand même plus d’expérience que Sabaton. Ce sont quand même des légendes dans ce monde musical et qui faisaient certainement déjà headbanger nos parents à l’âge d’or du metal. Pourquoi ne pas avoir pris la tête d’affiche, qui aurait été amplement méritée.

Info : Photos non libres de droits – © Marc-Antoine Panda
Plus de photos ici : https://www.facebook.com/MarcAntoinePandaPhotography/photos/?tab=album&album_id=1222738847773757

Les commentaires sont fermés