Like a Melody | Rencontre avec Isïa de Mante : « Je rêve de jouer devant Gainsbarre et Bashung, quelque part entre l’Enfer et le Paradis »


Cet été nous avons eu le plaisir de rencontrer Isïa, chanteuse et musicienne de Mante. Une rencontre très sympa, dont voilà la retranscription.

_ Salut Isïa, pour ceux qui ne connaissent pas encore le projet, Mante c’est qui, c’est quoi, comment c’est arrivé et quel est votre parcours ?

Isïa : On se connaît depuis quelques années parce que les garçons qui m’accompagnent avaient un projet normand avant qui s’appelait Les petits fils de Jack, et moi j’avais un projet en français qui s’appelait Dixit. On a fait une date ensemble à Rouen, ça doit faire quatre ans. On est resté en contact de loin , et puis on s’est retrouvé, un peu comme ça.

_ Pour toi, la musique, comment ça a commencé ?

Isïa : En fait mes parents sont musiciens. Mon papa est trompettiste et ma mère pianiste donc je baigne dans la musique depuis que je suis née. J’ai commencé par le piano classique, et vers 15 ans , je suis tombée sur un live de Hendrix, celui où il brûle sa guitare… C’était le coup de foudre pour cette musique rock, cet état d’esprit libéré, délivré de la moindre bienséance.

_ Sur votre page on peut lire « rock qui tache, electro pop, chanson française… », tu peux nous en dire un peu plus sur le style dans lequel vous évoluez ?

Isïa : Nous avons des influences diverses , pop rock , classique, chanson française, electro… En tous cas notre premier album sera influencé par tout ça. Je suis pratiquement sûre que le deuxième album ne ressemblera pas du tout au premier.

_ Quelles sont vos principales influences du coup, hormis Gainsourg et Bashung ?

Isïa : Pas mal de choses un peu trip hop, Tricky, Massive Attack. Daft Punk, ça c’est une influence commune à tous les trois. Des choses rock aussi, Hendrix, les Doors, les Velvet, mais beaucoup la chanson française pour ma part.

_ Au niveau des projets, vous avez donc été en studio en septembre ?

Isïa : Oui, on est sur la pré prod de notre premier album. On a eu la chance de trouver un tourneur dès le départ. Pas mal de super dates du genre L’Alhambra à Paris, des dates avec La Femme, Pony Pony Run Run, Cock Robin, c’était cool. Là on va se concentrer un peu sur l’album.

_ Comment se passe le processus de création chez Mante ?

Isïa : En ce moment, tout part des textes que je co-écris avec Jean Fauque (Alain Bashung) . C’est génial. Et ensuite soit j’ai une idée en tête, soit j’ai posé quelque chose sur mon logiciel, soit on improvise en répète.

_ Justement pour les textes où tu puises l’inspiration ?

Isïa : Dans l’ennui, la rêverie. Les films aussi, les expos… Dans mes fantasmes.

_ Tu es plutôt création ou scène ?

Isïa : Ce n’est pas la même chose. Évidemment les concerts c’est super efficace, tu vas à un concert, tu en sors, tu t’es pris une grosse montée d’adrénaline. C’est assez jouissif instantanément. Alors que la création en elle-même c’est quitte ou double, soit tu es super inspirée et ça vient tout de suite dans un état d’euphorie, soit ça ne vient pas, ça peut mettre du temps. Ce n’est pas la même chose mais c’est aussi intéressant l’un comme l’autre. Disons que la scène c’est le résultat de la création, tu montres aux gens ce sur quoi tu as réfléchis pendant des mois. C’est l’aboutissement et tu espères qu’ils vont aimer.

_ Vous avez fait une tournée sympa au printemps. Quel en est le bilan ?

Isïa : Super cool ! On a eu tous les trois des expériences avant et franchement on était contents. On a rarement des retours comme ça. Faut dire qu’on a tellement bossé, on s’est tellement enfermés des jours, des semaines à bosser que je pense que les gens ont senti quand on est arrivés sur scène qu’il y avait du boulot derrière. Puis on a une super équipe avec nous, un ingé son, un ingé lumière. On s’est vraiment inventés une nouvelle famille.

_ Quel est ton meilleur souvenir de live avec Mante ?

Isïa : Le concert avec La Femme. Non seulement ils sont adorables, mais on a été très bon ce soir là. Je suis rarement sorti de scène aussi épuisée !

_ Il y a un endroit particulier où tu rêves de jouer ?

Isïa : Devant Gainsbarre et Bashung, quelque part entre l’Enfer et le Paradis ahah.

_ Vous avez donc fait votre premier concert à l’étranger à l’automne, comment c’était ?

Isïa :  C’était top. Les allemands ne comprennent pas le français, mais ils ont été super réceptifs quand même. Et très généreux en bières !

_ Quel est ton morceau ou album absolu du moment ?

Isïa : ‘Melody Nelson’ de Gainsbourg, parce qu’on est en train d’écrire un album concept.

_ Et ton inavouable ?

Isïa : On a repris ‘Don’t Stop the Music’ de Rihanna il n’y a pas longtemps. Les paroles frôlent un peu le ras des pâquerettes, mais qu’est ce que c’est efficace !

_ Un concert qui t’a marquée en tant que spectatrice ?

Isïa : Dernièrement je suis allée voir Suuns. Je ne sais pas si ça va vous parler, je ne sais même pas de quelle nationalité ils sont, c’est un groupe d’electro mais vraiment très lancinante, très dark. Je suis allée les voir au Cabaret Sauvage à Paris et j’ai vraiment pris une énorme claque.

_ Qu’est-ce que tu dirais à quelqu’un qui ne connaît pas le projet Mante pour l’attirer à un concert ou le convaincre d’écouter votre musique ?

Isïa : Si c’est une fille on peut lui dire que mon claviériste est célibataire haha, si c’est un garçon que je peux me dénuder sur scène, ça arrive haha. C’est sincère, je dirai. Moderne mais avec des références vintages. Je pense que ça peut plaire à pas mal de générations. D’ailleurs dans le public, parmi les gens qui viennent nous parler, il y a des lycéens tout comme des gens de cinquante ans, soixante ans…

_ Pour terminer, si tu avais une question à te poser toi-même ?

Isïa : Je me demanderais si je suis heureuse en faisant tout ça. Et la réponse est oui. Il y a des périodes de doutes très compliquées à gérer, où l’on a l’impression qu’on va devenir fou. Mais les moments de grâce sont tellement intenses…

Merci Isïa !

Pour retrouver Mante :
Facebook : https://www.facebook.com/mantegroupe/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCALrVpcohjYxUrRq7ZwmcAg
Instagram : https://www.instagram.com/mantegroupe/

Les commentaires sont fermés