Like a Melody | Chronique : Cvantez – Lozère

Cvantez - Lozère
Cvantez
, trio rock basé sur Paris avec Cyrielle Martin (voix), Olivier Salaün (guitare, basse, autres instruments) et Xavier Maloumian (batterie, percussions) est auteur de déjà trois albums sortis pour le premier baptisé « Yvette la Musipontaine » chez Drunk Dog en 2008, vient ensuite « Tigers » chez Drunk Dog / Dust Rose en 2011. Le dernier qui nous intéresse, « Lozère » est sorti en mai 2016 chez Dust Rose. C’est donc dans une pochette cartonnée digipack que nous arrive ce bel objet aux teintes sombres et intrigantes.

‘Lozère’ première chanson de l’album qui donne également son nom au disque nous met tout de suite dans une ambiance psychée aux teintes résolument rock, où les astres se retrouvent pour danser, notamment grâce aux nappes orientales de la sitar jouée par Kengo Saito. Dans un style proche du premier album du groupe bordelais Luke « La Vie Presque » sorti en 2001, ou encore de certaines chansons de Mickey3D, Cyrielle pose sa voix douce non moins désagréable dans un chant quasiment parlé qui apporte son petit plus à la formation. Le son, sans fioritures, sert la musique dans le voyage qu’elle propose à nos oreilles, un voyage poétique, sans prise de tête. Changement d’ambiance dans la chanson ‘Bec de pic-vert kiss’ où la batterie se montre plus énergique et propose une saveur, une couleur différente à ce que nous proposais Cvantez depuis le début de l’album. Avec une structure définitivement plus rock et l’ajout d’instrument tel que le robab, instrument traditionnel afghan de la famille des luth, on commence à atteindre une seconde partie du voyage, plus mouvementée, orageuse, au dessus des monts afghans. Place au morceau suivant, l’orage semble se calmer et Cvantez nous fait continuer notre voyage autour du monde. Les mélodies jouée par Olivier à la guitare sont du plus bel effet et dessinent bel et bien les reliefs du paysage qui nous entoure. C’est un voyage qu’il faut assurément vivre et découvrir, ne serait-ce que pour la beauté des arrangements et des paysages qui s’offrent à nous. Malheureusement pour vous, on a décidé de pas tout dévoiler dans cette chronique, et de vous laisser faire ce voyage par vous-même.

En conclusion, Cvantez nous offre là un bel objet autant sur le point du graphisme avec une belle pochette qui reprend l’ambiance intrigante de cet album, que d’un point de vue strictement musical, qui nous invite à un voyage initiatique autour du monde créé par ce talentueux trio parisien qui a de l’avenir devant lui.

Ma sélection :
‘Lozère’

Pour retrouver le groupe :
Facebook
: https://www.facebook.com/Cvantez-365354918298/?fref=ts
Bandcamp : https://cvantez.bandcamp.com/
Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCpFqpaN_jnBMB7D6GKBpD8A

Les commentaires sont fermés