Vintage : Amy Winehouse – Valerie

Nous sommes le 24 juillet 2016 et hier c’était le triste anniversaire (cinq ans) de la disparition de la chanteuse Amy Winehouse. Like A Melody a décidé de lui rendre hommage à travers le Vintage de cette semaine.

« Être star, jolie, populaire et finir sa vie en vrille (…) un traumatisme qui remonte à l’enfance, des amours compliquées et une sensibilité carabinée » (Rock & Folk juillet 2015) : voilà ce qui résume (très rapidement) la vie de la Diva de Camden, où tout simplement une artiste qui se servait de sa musique comme thérapie.

Après un premier album aux sonorités hip hop, très prometteur, intitulé « Frank » (en hommage à Frank Sinatra) sorti en 2003 et ayant comme producteur Salaam Remi, c’est en 2006 qu’elle se fait connaître aux yeux du monde avec son second album « Back to Black » vendu à plus de vingt millions d’exemplaires. Ce dernier produit en grande partie par Marc Ronson lui permet de remporter cinq prix lors de la soirée des Grammy en 2008.

Il existe une ré-édition Deluxe de « Back to Black » (datant de 2007) contenant bien évidemment les hits ‘Rehab’, ‘You Know I’m no Good’ ou encore ‘Back to Black’, mais c’est sur la face B que l’on trouve la chanson ‘Valerie’. Ce morceau, au tempo moyen, est à l’origine une création du groupe de rock The Zutons, présent sur l’album « Tired of Hanging Around ». A l’époque, Mark Ronson travaillait sur un album de reprises dont le thème était « les groupes de guitares » et il eu l’idée d’y faire participer Amy. Il existe deux versions, une première lente, où il aura fallu une matinée pour l’enregistrer, puis une seconde plus rythmée. Les musiciens utilisés font partie du groupe Dap-Kings groupe résident du label Daptone Records.

Amy Winehouse, qui n’était pas préparée à un tel succès (personne ne l’est vraiment) est décédée le 23 Juillet 2011 d’une overdose d’alcool. Comme tous les chanteurs de jazz, elle préférait les concerts devant deux cents ou trois cents personnes plutôt qu’un public de festival. Elle est sûrement l’artiste féminine la plus douée de ces dernières années, un talent que l’on croise une fois par génération. Mais depuis sa mort, on a entendu tout et n’importe quoi à son sujet, certains en retiennent juste une statistique de rock n’roll, d’autres préfèrent lui rendre hommage en chanson comme Patti Smith ou encore Pete Doherty. Amy, « You won’t be coming down tonight ».

Je lui laisse le mot de la fin :

Les commentaires sont fermés