Into the Crowd : Hermine et Marine, fans de Royal Blood

Ce mois-ci c’est Hermine et Marine qui ont joué le jeu du Into the Crowd, pour vous parler de Royal Blood !

_ Pour commencer, pouvez-vous nous présenter le groupe dont vous êtes fans ?

Hermine : Royal Blood est un groupe de Rock qui s’est formé en 2013 à Brighton dans le sud de l’Angleterre. C’est un duo basse/batterie composé de Mike Kerr (basse, chant) et Ben Thatcher (batterie) sauf que Mike a la particularité de faire sonner (et d’utiliser) sa basse comme une guitare ce qui donne un son assez badass qu’on compare souvent aux Queens of the Stone Age ou Jack White… Ils ont sorti leur premier album éponyme en août 2014 et enchaîné les concerts à travers le monde pendant deux ans… Aujourd’hui on attend patiemment le deuxième et très attendu nouvel album.

Marine : Hermine a tout dit.

_Comment a commencé ton histoire avec ce groupe ?

Hermine : C’était en octobre 2013. A l’époque j’étais abonnée aux Irocks, et dans un coin de page il y avait cinq lignes qui parlaient d’eux et qui disaient en gros qu’ils faisaient passer les White Stripes et autres Black Keys pour des petits joueurs. Ça a tout de suite piqué ma curiosité et ni une ni deux je suis allé taper Royal Blood sur YouTube. Il y avait juste la première version du clip de ‘Out of The Black’, et c’est avec cette vidéo que je me suis pris une putain de grosse claque (euphémisme). J’ai dû écouter le morceau en boucle pendant trois jours non-stop. J’étais tellement sous le choc que je leur avais envoyé un message Facebook pour leur dire qu’ils avaient une nouvelle fan française, que j’avais trop hâte d’écouter d’autres morceaux, de les voir en live, et aussi pour savoir où ils cachaient la guitare… Et ils m’avaient répondus ! En me remerciant en me disant qu’ils joueraient certainement en France l’année suivante et me certifiant qu’il n’y avait pas de guitare.

Marine : Dans la foulée d’Hermine et d’une autre copine qui avait aussi partagé le clip. Deux des copines qui parlent du même groupe, sachant qu’on a pas mal de goût communs en matière de musique, il ne m’en fallait pas plus pour me donner envie d’aller écouter ! Et pareil, grosse claque immédiate !

_Qu’est-ce qui te touche le plus chez eux ?

Hermine : Évidemment c’est d’abord leur musique, je trouve qu’il y a un coté primitif, brut, qui moi me prend aux tripes, sans parler des paroles des chansons qui me parlent beaucoup mais en dehors de ça, ce que j’apprécie vraiment chez eux c’est qu’ils ne prennent pas la grosse tête, ils restent simples et proches de leurs fans malgré le succès très rapide qu’ils ont connu. Ils gardent les pieds sur terre et ça c’est vraiment chouette, j’espère que ça ne changera pas.

Marine : Le côté brut aussi, sans concession. Leur son est d’une puissance !! Je valide aussi leur simplicité et leur accessibilité pour avoir rapidement rencontré Ben avant le concert de l’Olympia. Et leur humour aussi. Ils peuvent être assez drôle en interview.

_Ton album ou morceau préféré ?

Marine : Ils ont beau n’avoir qu’un album et quelques B-Sides à leur actif, le choix n’est pas facile pour autant pour moi. ‘Out of the Black’, Ten Tonne Skeleton’, ‘Little Monster’, la B-Side ‘One Trick Pony’… Non, vraiment trop dur de choisir.

Hermine : Ça va être simple puisqu’ils n’ont qu’un seul album. Pendant très longtemps ça a été ‘Out of the Black’. Plutôt logique puisque c’était le morceau de la découverte, de la claque de ma vie tout ça… Et puis il y a eu ce fameux soir du Cabaret Vert 2014 quand j’ai entendu pour la toute première fois ‘Ten Tonne Skeleton’. C’était un peu la claque de « Out of the Black » mais avec en plus la puissance du live. Pour la petite anecdote, il se trouve que je suis en fauteuil roulant, et normalement dans les festivals je suis censée rester sur une plate-forme pendant les concerts. Là j’avais réussis à négocier la barrière avec les agents de sécurité. La condition c’était que je reste sur le coté, pas vraiment pile devant la scène. Sauf que quand j’ai entendu « Ten Tonne Skeleton », j’ai commencé à m’avancer de plus en plus devant, je pouvais pas m’en empêcher…Les mecs de la sécurité étaient pas rassurés, mais au final ça c’est bien terminé

_Combien de fois les as-tu vus en concert ?

Hermine : Quatorze fois. De leur tout premier concert en France sur la petite scène du 22 au Printemps de Bourges en avril 2014, jusqu’à la Main Stage du Reading Festival en août 2015

Marine : Trois fois, à l’Olympia et deux fois au Rock Werchter l’été dernier puisqu’on a eu la chance d’avoir double ration en l’espace de trois jours là bas ! Et dire que je n’ai pas pu aller les voir au Printemps de Bourges avec Hermine, l’autre amie qui m’accompagnait n’ayant pas de place et étant moi-même bien malade ce soir là.

_Jusqu’où es-tu allée avec eux ?

Marine : Paris et le Rock Werchter mais pour ce dernier ce n’était pas que pour eux, l’affiche était magnifique. Sinon, mais là pas en terme de distance, je me suis portée volontaire pour m’occuper de la page Royal Blood France avec Hermine qui l’a créée. C’est la première fanbase française du groupe, cela prend beaucoup de temps pour que ça soit fait correctement mais c’est vraiment cool d’animer une telle page !

Hermine : Jusqu’en Espagne. Niveau distance c’était pas spécialement impressionnant puisque j’habite à Montpellier. C’était surtout la première fois que j’allais dans un pays étranger pour un groupe, et quand on connaît me niveau plus qu’approximatif en Espagnol… C’est là que je me suis rendue compte que j’avais atteint un niveau de fanatisme assez élevé. Sinon faire les trois dates de la tournée Française. Faire Montpellier-Rouen sans me poser de question et puis affronter le froid de Tourcoing en plein mois de Novembre c’était pas mal aussi.

_Jusqu’où pourrais-tu aller ?

Marine : J’aimerai vraiment les voir en Angleterre !

Hermine : Je pense que si j’avais les moyens financiers je prendrais des vacances en fonction de leur tournée Américaine, ou Asiatique… Ou les deux. J’aurais beaucoup aimé être au Fuji Rock Festival l’an dernier, ou au Rock in Rio

_Une anecdote que tu as envie de partager avec nous ?

Hermine : J’en ai déjà raconté quelques-unes… Désolée quand je commence j’ai du mal à m’arrêter. Mais une qui m’a vraiment marquée c’est quand après le concert de Barcelone j’ai montré à Mike des photos de leur premier concert en France où on me voit au premier rang et qu’il m’a dit « Tu sais quoi ? Je crois que je m’en souviens. Ben t’avais donné sa baguette, non ? » Et oui en effet c’était ça. Je suis restée bouche bée. Il s’était passé un an depuis que les photos avaient étés prises, ils avaient fait des tas de concerts entre temps et pourtant il s’en souvenait, j’avais trouvé ça fou.

Marine : Avant l’Olympia, quand Ben nous demandait comment rejoindre la Tour Eiffel, et qu’on ne comprenait pas ce qu’il voulait. Pourtant on se débrouillait toutes assez en anglais, mais avec ce fichu accent, on a eu du mal !

_Le meilleur concert ?

Hermine : Ah facile ! C’était à Tourcoing. C’était leur deuxième « vrai » concert en France en tête d’affiche et hors festival. Le public était vraiment là pour eux, la date était sold out depuis un petit moment, et c’était encore une petite salle taille « club ». Donc toutes les conditions étaient réunies pour que ce soit un super concert, et au final tout était génial. Avant le concert où j’ai fais de super rencontres (Amandine si tu lis ça) pendant le concert où le public était particulièrement chaud. Mike nous a même fais chanter pendant « Out of the Black », et surtout il est descendu dans la foule pour crowdsurfer. Je ne l’ai jamais vu faire ça sur une autre date. Même avant de quitter la scène, ils ont bien pris leur temps pour faire des high five avec les premiers rangs. Et enfin après le concert, quand j’ai pu leur parler et que Mike m’a fait un câlin après s’être souvenu de notre première rencontre à Rock en Seine. Et qu’après ça il m’a dit « On fait une photo ? » ce qui a donné une photo vraiment cool que j’hésite encore à faire agrandir en poster…

Mike Kerr
Marine : L’Olympia, parce que c’était le premier, et que ça a été une deuxième grosse claque de redécouvrir ces morceaux en live !

_Qu’est-ce que tu voudrais partager avec eux, en dehors de leur musique ?

Hermine : J’aimerais bien regarder les Harry Potter avec eux. J’ai cru comprendre qu’ils étaient fans à force de lire des interviews, et vu que moi aussi. Sinon des trucs plus classiques comme juste boire une bière avec eux, parler musique, ils ne sont pas beaucoup plus vieux que moi, je me vois bien devenir pote avec eux sans problème. Enfin, il faudrait juste que ma timidité de fangirl soit moins présente, et même si je les ai rencontrés plusieurs fois, il y a encore du boulot !

Marine : Je sur-valide le marathon Harry Potter, étant une grande fan aussi ! Et sinon, pouvoir les interviewer un jour !

Retrouvez toute l’actualité de Royal Blood :
Website : http://royalbloodband.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RoyalBloodUK/
Twitter : https://twitter.com/royalblooduk
Deezer : http://www.deezer.com/artist/1035806
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCNkhZlHm1ccjIcDyt7W1Opg

Et la fanbase française Royal Blood France, tenue par Hermine et Marine : https://www.facebook.com/royalbloodfrance/

Les commentaires sont fermés