Interview : Green Daddy – On veut allier l’original avec le festif et le marrant.

Groupe lyonnais formé en 2008, Green Daddy nous sème un son indescriptible et hybride voire complètement fou ! Mélangeant musique expérimentale et courants mainstream, adeptes de l’utilisation des instruments augmentés, le groupe est fort de nombreuses expériences live mêlant le numérique à une énergie bien rock ! Like a Melody vous a donc concocté une petite interview, attention réponses tarées!

_Salut Green Daddy, tout d’abord pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Green Daddy : On est un trio de musique taré mélodique lyonnaise. C’est à dire une musique qui étonne et qui envoie. Une sorte de mélange entre Mr Oizo, B2oba et Meshuggah. En gros c’est une musique rafraîchissante qui zouk.

_Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Green Daddy : Dans une boîte lyonnaise !

_D’où vient le nom du groupe ?

Green Daddy : Hihihi c’est une espèce de jeu de mot en fait !

_Quand on parle de votre style on entend des mots comme « taré  mélodique», « hybride » ou « indescriptible », et vous comment décririez-vous votre musique et votre système créatif?

Green Daddy : Oui ! C’est bien, on fait une musique qui envoie et qui est délire. Ce n’est pas de la chanson humoristique, c’est bel et bien de la vrai musique, c’est à dire que le son est lourd, mais avec un contenu pétillant. On veut allier l’original avec le festif et le marrant. On aime bien la musique complexe mais aussi la musique populaire, et on mélange les deux du coup.

_Quelles sont vos influences musicales ?

Green Daddy : Coté taré : Mr Oizo, Mr Bungle, Meshuggah, Booba, Igorrr, Major Lazer mdr
Coté mélodique : Maitre Gims, Children Of Bodom, Brahms.

_Concernant la création justement, ce concept d’instruments augmentés, vous pouvez nous en parler en quelques mots?

Green Daddy : Oui ! Regardez-moi ces pauvres DJs qui n’ont que des petits potentiomètres à tourner ou des petits pads à tapoter ! C’est quand même plus amusant de rotationner son manche, d’appuyer sur une girafe ou un autre animal de l’arche de Noé pour confectionner des mélodies ! Attends approche-toi je vais même te confier un truc, je viens juste de trouer ma guitare pour y fixer une manivelle géante en titane !

_Quand on écoute votre musique, on comprend rapidement qu’elle est faite pour le live, mais vous préférez quoi, le studio ou la scène ?

Green Daddy : Oui ! La scène c’est super parce que le public sourit, mais en studio c’est nous qui sourions.

_Pensez-vous que votre musique est accessible à toute oreille ? Que diriez-vous à quelqu’un qu’il faudrait convaincre d’aller vous écouter jouer ?

Green Daddy : Oui ! Notre musique est accessible à beaucoup d’oreilles ! On dit à cette personne qu’il faut qu’elle nous écoute, nous visionne et imagine que c’est le même délire en concert en bien plus marrant et imprévisible.

_Vous avez un souvenir de live marquant à nous faire partager ?

Green Daddy :A un concert l’année dernière la police débarque et ça commence à partir en couille soit disant un trafic à démanteler… au final plus de peur que de mal, on a retrouvé la valise mais jamais le propriétaire.

_Actuellement vous écoutez quoi ?

Green Daddy : En ce moment ce qui tourne sur nos enceintes c’est Vildjharta, Balavoine, Jay Rock, Duke Ellington, et surtout Giovanni Battista Pergolesi ( le Hardwell de l’époque baroque) .

_Que pensez-vous de la scène émergente française ?

Green Daddy : Les sélections Inrocks 2016 c’est une cata. On a l’impression d’être inondés de trucs sérieux, planants, Electro-pop-indé-psyché-synthwave, c’est bien y’a des trucs vraiment sympas mais on dirait qu’il n’y a que ça qui existe. Ou alors on est pas allés sur le bon site. Après il y a de supers groupes ! On adore : PoiL, Rature, Ukandanz, Deux boules vanille, O l’Effondras, tous ces gens là sont des oufs.

_Parlez nous de votre actualité. Le clip de ‘Pelo ici c’est Lyon’ est sorti il y a peu je crois ?

Green Daddy : Oui ! Un mois je crois, j’ai l’impression que c’était hier. C’était important pour nous ce morceau, pour rendre à la ville ce qu’elle nous donne chaque instant. Le métro A, métro C, le C17 le C26, C13, S6, S4, le Rhône la Saône, la Rize… Cette ville est un sanctuaire. Mais c’est incroyable comme le temps passe vite. Ce clip nous a réjouit ! Ca n’a malheureusement pas été relayé par la ville, Collomb et ses potes qui ont du chercher désespérement dans la vidéo des pistes cyclables et des gens souriants. On prépare du sale pendant tout l’été pour attaquer la rentrée avec une sacrée réserve de sale.

_Des projets ? Un album peut-être ?

Green Daddy : Oui ! On rassemblera effectivement le sale dans un album USB totalement ouf actuellement stocké dans un garage vers jet d’eau (Lyon 8e). Il y aura une version simple ainsi qu’une version Deluxe qui comprendra une version Bêta de chacun des morceaux et de nombreux bonus !

_Des dates de concert à nous annoncer ?

Green Daddy : Oui ! 7 juillet au Blogg (Lyon 7e), 9 septembre au festival Ca Fait Zizir (Lyon 8e), 8 octobre au ToïToï le Zinc.

_Pour finir, quelques questions curieuses :
_En tant que fans, y-a-t-il un concert qui vous a marqués ?

Green Daddy : Lacrim c’était vraiment super ! J’ai pleuré pendant  ‘J’ai mal’, tout le public chantait et faisait des snaps : c’était magique.

_Dans quel endroit rêveriez-vous de jouer ?

Green Daddy : On a toujours rêvé de jouer sous l’eau !

_Vous avez peut-être des morceaux que vous écoutez dont vous avez honte ? Nous on aimerait bien que vous les avouiez !

Green Daddy : Oui ! 40K Gang ‘Cellulaire’, BRK ‘Reculer’, Juicy J ‘Low’, Rohff ‘Starfuckeuse’.

_Une anecdote, un souvenir farfelu, à nous raconter ?

Green Daddy : On adore les sauces, sauce magique avec de la prune, algérienne, algérienne-moutarde, algérienne-curry, sauce pili-pili, sauce fish.
On aime bien aussi quand ils mettent de la crème dans les tacos.

Merci Green Daddy !

Pour retrouver Green Daddy:
Website:
http://green-daddy.org/
Facebook: https://www.facebook.com/green.daddy.news/?fref=ts
Twitter: https://twitter.com/greendaddy101
Bandamp: https://greendaddy.bandcamp.com/
Youtube: https://www.youtube.com/user/GreenDaddy69
Soundcloud: https://soundcloud.com/green-daddy

 

Les commentaires sont fermés