Chronique : Seven Eyed Crow – Dark Ways to the Sun

Créé en 2013, Seven Eyed Crow est un groupe de metal progressif bordelais composé de Jay (chant), Axel et Oreye (guitares), Tom (basse) et de Fredo (batterie). Leur premier EP est sorti en 2015 composé d’une intro et de six chansons.

Le premier morceau (après l’intro) est ‘Dark Ways The Sun’ ( titre éponyme) avec pour début un gros riff de guitare à la Evanescence sur le morceau ‘Tourniquet’, puis le tout se calme et le chant fait son entrée. Par moment on a l’impression d’entendre la voix de Douglas Rob, le chanteur d’Hoobastank. Une chanson dans l’ensemble bien construite avec une voix qui alterne le « gueulé » avec du mélodieux.
Dans ‘Walk into the Wild’, les riffs s’enchainent avec de la variation dans tous les domaines. Mention spéciale pour la session slap du bassiste, avec un solo de guitare juste avant de conclure le morceau.
Les chansons qui suivent sont de la même trempe, avec ‘Leaky Frames’, ‘Life on Other Side’ (et son début à la ‘Californication’) ainsi que ‘Salt and Lime’. Sur ce dernier, le groupe montre toute la diversité de ses influences.
L’EP se termine par ‘Fly Away with Ravens’ avec le début du chant à la Deftones. On notera le bon groove du batteur, les petits arpèges sur le deuxième couplet, puis la chanson change soudainement de style en partant sur du rock/blues avec un rythme lent. La guitare joue seulement les premiers temps des mesures, le morceau se conclut par un refrain, soutenu par un solo de guitare (bon effet).

« Dark Ways to the Sun » est un bon EP qui laisse envisager de bonnes choses pour les Seven Eyed Crow, à confirmer en concert !

Pour retrouver Seven Eyed Crow :
Merch
Bandcamp : https://seven-eyed-crow.bandcamp.com/releases
Facebook : https://www.facebook.com/seveneyedcrow/?fref=ts
Deezer : http://www.deezer.com/album/12815120

Les commentaires sont fermés