Chronique : The Losts – Of Shades & Deadlands

Aujourd’hui je vais vous parler de The Losts un groupe de dark heavy metal crée en 2010, qui se compose de JCR à la batterie, GGV à la basse, DGC à la guitare et  YGC au chant /guitare. Les quatre musiciens sont originaires du Nord de la France et ont pour influence des groupes tel que Megadeth, DIO ou encore Paradise Lost. Ils se servent de la légende des égarés comme fil conducteur depuis leur (très prometteur) premier EP « No God No Devil » datant de 2013. Ce dernier se terminant par « Nous nous tinrent prêts à nous révéler au monde et à affronter ceux qui nous avaient bannis. Pas de Dieu, pas de Diable pour nous guider, sous la Croix Sans Tête, nous sommes les Egarés. » La suite? Voici un élément de réponse avec leur premier album ‘‘Of Shades & Deadlands » sorti vendredi dernier (le 22 Avril).

Pour certains le heavy metal c’est juste un chanteur qui passe son temps à hurler, des musiciens qui se déchaînent sur leurs instruments, le tout avec le volume sonore au maximum. Mais la vérité est toute autre, pour jouer ce style musical il faut une parfaite connaissance et maitrise de son instrument ou de sa voix. Et le moins que l’on puisse dire c’est que dans cet album The Losts fait honneur à ce style avec treize titres de haut rang. Tout au long de « Of Shades & Deadlands » le groupe démontre une intensité et un niveau technique élevé.
YGC le chanteur, alterne de la meilleure des façons le chanté, le gueulé et le mélodieux, le tout accompagné par des chœurs toujours bien situés dans chacun des morceaux, il a également cette facilité à varier les mélodies.
On y trouve également une bonne complémentarité entre les différents musiciens, de gros riffs soutenus par de longs solos de bonne facture, la basse bien utilisée notamment sur l’intro de ’Of shades & Deadlands’ (titre éponyme).
Comment ne pas parler du titre ‘Motörcry’ (tiens, ce nom me rappel quelque chose…) tant au niveau du chant qu’à celui de l’instru, ce morceau est un hommage à Monsieur KILMISTER… Putain, Lemmy aurait adoré !
L’album comporte également deux versions de la chanson ‘My Devil Rising ‘ (et sa fin à la Tetris) : la version originale, puis une seconde où les The Losts sont épaulés par des membres de trois groupes différents (Haircuts that Kill, Doomforge et Sythera). Les deux titres ont un rendu différent mais sont de bonne facture. Les coups de guitare introduisant le refrain me rappellent certains passages de ‘Babe, I’m gonna Leave You’ de Led Zeppelin.

Une palette technique variée, des paroles travaillées et des morceaux avec beaucoup de contenu… C’est ce qui résume parfaitement « Of Shades & Deadlands », un album qui confirme les promesses du premier EP. Mon coup de cœur se porte sur ‘Never come, Never gone’. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le découvrir en écoutant l’album !

Pour retrouver The Losts :
Website : http://thelosts.bandcamp.com/releases
Facebook : https://www.facebook.com/The-Losts-113419878722814/info?tab=page_info
Youtube : https://www.youtube.com/user/TheLosts59
Deezer : http://www.deezer.com/album/12925800

Et voici les quelques dates à venir !
Dates - The Losts

Les commentaires sont fermés