Chronique : Kaon : The Mind Wall

Aujourd’hui, c’est avec une immense fierté que j’ai décidé de consacrer une chronique à mes amis du groupe Kaon, qui viennent de sortir leur tout premier EP « The Mind Wall » il y a quelques jours !
Avant de parler de ce (superbe) disque, place à une rapide présentation du groupe. Kaon, c’est l’histoire de quatre potes : Kévin (guitare/chant), Alexis (guitare), Guillaume (basse) et Pierre-Philippe (batterie), le dernier venu après le départ de Victor. Ce groupe est en partie issu de la séparation d’un autre groupe : OmEgA, au sein duquel Alexis, Guillaume et Victor ont officié auparavant et que j’ai suivi également pendant quelques mois.

J’ai découvert Kaon dès leurs débuts après être tombé sur une démo de ‘Sinking Into Madness’, le morceau qui ouvre l’EP. J’ai immédiatement craqué sur les sonorités plutôt rock et dark qui ne sont pas sans nous rappeler Muse, une inspiration évidente. Kévin n’hésite pas d’ailleurs à profiter de la ressemblance de sa voix avec celle de Bellamy pour nous lancer un superbe falsetto au milieu de la chanson.
En fait, j’ai eu l’occasion d’écouter une grosse partie de l’EP lors du concert de Kaon à la Cigale en Juin 2015 dans le cadre du Fallenfest. Et le deuxième morceau de l’EP, ‘From You To Me’ faisait partie du set. C’est d’ailleurs devenu le premier single officiel du groupe, avec un clip magistral que je vous invite à visionner le plus vite possible. Ce qui m’a attiré dans ce morceau, c’est le mélange entre des refrains bien rock et des couplets assez planants, et la ligne de basse hyper entêtante de Guillaume à son entrée, sans oublier bien sûr le sublime solo d’Alexis en final.
Par contre, le troisième morceau de l’EP, ‘Strangers Again’, est une découverte pour moi. On fait face ici à une facette de Kaon plus acoustique qu’on ne soupçonnait pas. Mais la voix de Kévin est toujours aussi planante et apaisante, et elle fait tout le charme du morceau.
Retour à du rock ensuite avec ‘The Runaway’. On a toujours ici la patte de Kaon très inspirée par Muse mais reconnaissable entre mille. Alexis est encore une fois mis à l’honneur avec pas un mais plusieurs solos à l’intérieur du morceau et le très court pont piano-voix est superbe !
Pour terminer le disque en beauté, rien de mieux que l’entraînant ‘White Seas’, où quand l’univers de Muse croise celui de Kodaline. Fermez les yeux : on se croirait vraiment au calme dans un bateau voguant dans le grand large. Comme quoi un final n’a pas forcément besoin d’être incisif pour être bon, et Kaon vient de nous le montrer.

En bref, c’est un EP que je vous conseille vraiment, et je ne dis pas ça parce que ce sont mes amis, mais parce qu’ils ont un énorme et vrai talent ! Dans quelques années ils feront partie du Panthéon du rock français, qu’on se le dise !

Pour retrouver Kaon :
Website : http://kaonband.eklablog.com/
Facebook : https://www.facebook.com/Kaonband/
Deezer : http://www.deezer.com/artist/1421260
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCVMPQqatAE_c-6qsaggqoeQ?nohtml5=False

Je vous laisse avec le clip de ‘From You To Me’ :

 

Les commentaires sont fermés