Chronique : Ina-Ich – ii3

Ina-Ich, c’est le projet de Kim-Thuy Nguyen, pianiste classique de formation ayant basculé du côté rock de la force et accompagnée depuis le début par Aurélien Clair (batterie). À savoir que le nom du groupe vient de l’onomatopée vietnamienne Inh-ich, qui veut littéralement dire vacarme utile. Voilà qui donne le ton. Après quelques changements, le groupe évolue aujourd’hui sous forme de trio depuis l’arrivée de Brad Thomas Ackley, américain virtuose et bidouilleur de guitares hybrides-magiques-électroniques qu’il conçoit lui-même, et déjà connu pour accompagner M alias Mathieu Chedid sur scène. Voilà pour les présentations.

Bref, je me souviens à l’époque on devait être en 2007, je venais d’avoir mon baccalauréat et mon permis, et dans feu ma première petite voiture je montais systématiquement le son dès que retentissait ‘Âme Armée’ qui passait alors en diffusion sur Le Mouv (paix à son âme de radio rock n’ roll). Depuis le projet Ina-Ich a bien grandi, a deux chouettes albums derrière lui ainsi qu’un EP, et a été très soutenu par le groupe Shaka Ponk qui lui a offert pas mal de premières parties au cours de ses deux dernières tournées.

Aujourd’hui Ina-Ich s’apprête donc à sortir son troisième album, le sobrement nommé « ii3 », auto-produit avec néanmoins un coup de pouce de la part de ses fans via la plate-forme Oocto. « ii3 » comporte douze pistes, mais seulement huit sont des inédites. On y retrouve en effet les quatre titres déjà présent sur son préambule, le chouette EP « Ma chair et mon sang », sur lesquels je ne vais pas revenir puisqu’ils ont déjà fait leurs preuves.
On y trouve donc ‘Lève-toi’, morceau d’ouverture qui pose les bases direct et dans lequel on retrouve immédiatement les éléments qui font qu’Ina-Ich c’est Ina-Ich. À savoir des textes incisifs chantés voire parfois presque crachés en français avec une rage puissante et authentique. Le tout sur des instrus bien rock aux sonorités indus à la rythmique percutante qui laissent quand même une belle place au piano.
Dans ‘Fais nous un tube’, Kim-Thuy assassine à juste titre et à la première personne avec une ironie acerbe le système de production musicale actuel à coup de « Monsieur le Dictateur Artistique » et autres cynismes. Morceau dont l’instru met particulièrement en valeur le talent de Brad qui a indéniablement apporté un nouveau souffle au groupe.
Impossible de ne pas s’attarder sur le petit bijou qu’est ‘La Fin du Monde’, qui tombe très juste au vu du climat mondial actuel. Surtout après les terribles attentats qui frappent de toutes parts en ce moment et qui ne nous ont pas épargnés. Comment ne pas avoir la chair de poule en écoutant ce titre et comment ne pas se laisser emporter par l’urgence qui y résonne ?! Le piano apporte ici un côté angoissant qui accompagne parfaitement les paroles.
Et puis un peu plus tard dans l’album l’explosif ‘Rien à Foutre’ dénonce avec fougue les diktats de la mode et le clonage/moutonnage qui en résulte et là encore les guitares-bidouille de Brad sont mises à l’honneur.
On y croise aussi des titres plus délicats, plus posés, mais tout aussi puissants comme ‘Tes silences’, ‘Maman’ et ‘Je t’emmène’.
Enfin, l’opus se termine sur ‘Au bout de mes doigts’, qui je dois l’avouer est le seul titre auquel je n’accroche pas. Le chant est pour moi trop « bouffé » par la musique que je trouve trop saturée, ce qui est dommage au vu de l’importance qu’ont les textes chez Ina-Ich.

« ii3 » compile donc des textes au vitriol, sans compromis et totalement assumés et des thèmes plutôt variés, tout droit sortis des entrailles de Kim-Thuy. C’est franc, direct, comme un crochet droit dans la face de celui que tu n’aimes pas, ou gauche si tu préfères. La miss aborde toujours très justement des sujets qui lui tiennent à cœur et dégage une énergie de dingue avec sa voix. On a là un album définitivement puissant, violemment énergique, qui va probablement exploser sur scène. Le troisième opus d’un groupe qui reste fidèle à lui-même. J’ai vraiment hâte de les retrouver dans une salle obscure pour voir ça en live.
Bref en gros chez Like a Melody on aime, même on adore et on adhère à fond !

« ii3 » sera disponible en numérique dès le 1er Avril et pour la version physique il faudra attendre jusqu’au 29 Avril. Un ii-Tour est en préparation et une date au Divan du Monde est déjà annoncée pour le 10 Mai. Fonce donc écouter ça dès la sortie (plus que quelques jours à patienter!) et en attendant, n’hésite pas à te plonger dans les précédentes productions !

Ma sélection :
‘Lève-toi’
‘La Fin du Monde’
‘Rien à Foutre’
’20 Secondes’

Pour retrouver Ina-Ich :
Website :
http://www.ina-ich.net/
Facebook : https://www.facebook.com/INAICH/timeline
Deezer : http://www.deezer.com/artist/5809
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCx7DiUT2JXmHopRlCLBxXtQ
Fanbase ii-Army : https://www.facebook.com/ii-Army-504990539672159/?fref=ts

Les commentaires sont fermés