Chronique : Starving Woodchucks – Starving Woodchucks EP

Starving Woodchucks est un quintette originaire de Poitiers composé d’Élodie De Freitas (chant), Frédéric Debert (guitare), Antonin Deloffre (guitare), Jean-Philippe Berard (basse) et Aurélien Chestier (batterie) qui nous invite à découvrir son univers aux sonorités indie-rock/folk à travers son premier EP.

« Starving Woodchucks » donc, littéralement « Les marmottes affamées ». Titre assez étrange car quand on écoute le contenu de cette première galette, on pense plus à un oiseau (comme celui présent sur la pochette du CD, réalisée par Maxime Thubert). Un oiseau qui va nous faire voyager et traverser la Manche pour retrouver le trio londonien de Daughter.
Car oui, dès l’intro du premier morceau intitulé ‘Skyscraper’, les similitudes avec la bande d’Elena Tonra sont frappantes. D’abord cette guitare entraînante, puis cette voix envoûtante qui confirme cette première impression, et nous promet un très beau voyage.

N’oublions pas qu’ils nous viennent de Poitiers, alors il arrive quelques fois que l’accent anglais sonne un peu « frenchie », mais il est vite oublié grâce à la très belle voix d’Élodie toujours bien mise en valeur et accompagnée par une partie instrumentale efficace. Le mélange des deux nous emporte dans un univers planant et mélancolique, c’est là que la magie opère.
Mais cet univers peut aussi parfois être plus acoustique, plus folk, comme avec ‘Bye’, qui peut faire penser à certains morceaux de Cat Power.
Avec ‘Nightmare’ on revient dans un registre plus sombre et mélancolique, sur un rythme plus lent et une voix plus présente… Encore une fois, la magie opère.
Et ils ont gardés le meilleur pour la fin. ‘Mama’, le dernier morceau de ce premier EP, est peut-être le plus magique des quatre, avec une montée en puissance des instruments qui fait passer la voix au second plan. Mais elle revient pour une fin en apothéose avec un dernier « Oh mama… ». On en voudrait encore.
On se dit que quatre pistes c’est bien trop court, qu’on a hâte de s’envoler à nouveau avec eux pour un album entier.

Le groupe est très récent, et on lui souhaite de continuer sur cette lancée et de se faire une place sur la scène indie-folk, assez active ces derniers temps… Aucune date de concert n’est encore annoncée mais vous pouvez les suivre sur leur page Facebook pour vous tenir au courant, et surtout écoutez « Starving Woodchucks », disponible sur Deezer, Spotify et Itunes.

[Hermine]

Pour retrouver Starving Woodchucks :
Facebook : https://www.facebook.com/Starving-Woodchucks-675586832533290/timeline
Deezer : http://www.deezer.com/artist/9510726
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCWbjSQVEp7nuUlImpYsW-hg

Les commentaires sont fermés