TOP 2015 Like a Melody – Déceptions

Forcément 2015 a aussi apporté son lot de déceptions. Voici les notres !

MARIE :
_ L’annulation du concert de Nickelback, prévu initialement en novembre à Paris. On est dégoûtés, enfin surtout moi, pour être fan de ce groupe depuis des années, j’attendais ce concert comme le retour de l’enfant prodige. Next time.

MARC-ANTOINE :
_ Bob Marley & The Wailers – « Easy Skanking In Boston ’78 » (version Blu Ray – DVD) : Quelle joie d’apprendre la sortie d’une live inédit de Bob Marley ! Une vrai merveille pour la version audio, toutefois la version vidéo nous offre certes des images authentiques de ce concerts mais également beaucoup de montages et d’effets psychédéliques lorsque l’image est inexistante. Bref, autant rester à la version vinyle ou CD, c’est tout aussi bien.

SOW :
_ Imagine Dragons : Setlist assez pauvre, trop de blabla inutile, j’ai pas compris pourquoi jouer de l’a cappella sur des chansons à la base dynamiques. Qu’est-ce que le batteur a du se faire ch*** !
_ Bring Me The Horizon : Je n’ai même pas envie de m’étaler sur ce dernier album ou le groupe passe du metalcore au rock… Ceci dit j’ai quand même été la première à me jeter sur les places pour l’an prochain, j’espère une bonne surprise.
_ Muse – « Drones ». La déception est plus nuancée ici. Je trouve le retour aux sources tant attendu très léger comparé à la promo qu’il y a eu dessus. Je ne me remettrai du teasing sur la double pédale qui sert finalement à ‘Dead Inside’, qui est pour moi la pire de l’album. Ceci dit je suis amoureuse de ‘The Handler’ et l’album aurait pu être bien pire.

MARINE :
_ Les Foo Fighters qui m’ont filés entre les doigts cette année. Deux rendez-vous annulés, le premier au Rock Werchter, à cause de la blessure de Dave Grohl, et le second à la Halle Tony Garnier à cause des attentats.
_ Le virage pop electro d’Izia. On avait là une vraie perle du rock et ce surprenant changement n’est absolument pas à mon goût. J’ai même renoncé à aller la voir en concert quand elle est passée près de chez moi.
_ Coldplay. J’ai perdu tout espoir pour eux et je ne pense pas retourner les voir en concert un jour. J’ai vécu le Stade de France en 2012 et je ne pense pas qu’ils puissent faire mieux. Je n’adhère vraiment pas à leurs deux derniers albums. Et ce qui me rend le plus triste, c’est qu’ils ont vraiment l’air de s’épanouir dans ce qu’ils font maintenant.
_ Les festivals français. Entre ceux qui ont mis la clé sous la porte faute de subventions, et ceux qui affichent des programmations de plus en plus décevantes, il y a de quoi regretter les deux ou trois ans en arrière où on commençait à rêver dès les premières annonces. Aujourd’hui le manque de grosses têtes d’affiches se fait sentir et celles présentées comme des exclus sont en fait les mêmes d’un festival à l’autre et les progs sont de plus en plus composées d’artistes radiophoniques commerciaux. Et ça s’annonce très mal pour 2016…

MARJORIE :
_
Ne pas avoir pu me rendre à Paris pour le concert de The Twilight Sad au Pop-Up du Label.
_ Avoir raté Twin Atlantic sur leur dernière tournée : Le chanteur était malade pour leur concert parisien, et je n’ai pas pu me libérer pour la date de remplacement.

KIKI :
_
Korn lors de leur passage au Hellfest 2015. Sans compter les erreurs techniques qui ont interrompu le set, les artistes n’étaient clairement pas dedans. Je me suis ennuyé ferme…
_ Thomas de Luke. Alors que j’adore son album, j’ai réalisé une interview du chanteur. La pire interview que j’ai faite : il ne pensait qu’à descendre le journaliste que j’étais, répondre à côté, avec plusieurs réponses dédaigneuses. Le concert ensuite était très amer… Même si au niveau musical c’est très bon, au niveau humain tout est à revoir.
_ Le dernier album de Muse : Ils le disaient plus rock, revenus à des riffs de guitares. Sans être déçu, disons plutôt qu’à la fin je me demandais où était la nouveauté, et aucun titre ne m’avait emballé.
_ Pas une déception, mais plutôt une bêtise de ma part. Alors que j’attendais mon cousin dans un bar à proximité de Bercy pour le concert de U2, voilà qu’entre dans le bar un homme et deux gorilles à ses côtés. Il se retourne, et je ne peux que me dire « il ressemble énormément à Bono ! Mais il est trop blond pour que ce soit lui ». Le soir même, sur l’écran géant, j’ai remarqué que Bono était maintenant blond. Voilà, j’ai donc loupé l’occasion de rencontrer le chanteur de U2.

PIERRE-JEAN :
_
L’album tribute to Téléphone : « Ça c’est Vraiment Nous ». Il est horriblement bancal et raté. À part la cover de Skip The Use et quelques autres (Vianney, Raphael…), il est à jeter…
_ Le retour de Louise Attaque : Je ne dis pas que c’est une mauvaise nouvelle, seulement ‘Anomalie’ ne m’a pas du tout attiré… C’est trop dans l’univers de Gaëtan Roussel si bien qu’on oublierait très facilement qu’il y a le reste de la bande…

ANTHONY :
_ Muse
– Drones : J’aime bien cet album, mais j’en attendais vraiment plus ! Heureusement que quelques titres sont à la hauteur de mes attentes !

Les commentaires sont fermés