Like a Melody | Spotlight : R.A.B.

Fais péter le Rockeur À Billes en toi.
Pour qui, pour quoi ? Voilà que ce Spotlight t’apporte la réponse.
Car ce mois-ci, ça va Rockser Avec Bibi et le groupe R.A.B.. La signification ? La légende raconte beaucoup de choses à leur sujet, SepultuRAB, PanteRAB, RABba, Black Bomb RAB, ou encore GojiRAB. Mais il est certain qu’ils n’en ont Rien À Branler.

Après tout, sur une scène nationale où le riff se veut lisse, la grosse caisse douce et le chant sympa, R.A.B. nous montre l’animal qui sommeille, le Rock À l’état Brut. Et ça manquait dans ce paysage tout mielleux que proposent maintenant les artistes !
Enfin un groupe qui nous les montre, ce Rock À Burnes sent la sueur, la bière et la bonne humeur, de celle qui nous fait nous sentir complètement épuisés mais transportés à la fin des morceaux, principalement en concert évidemment. Mais tu pourrais vite te prendre au jeu chez toi…
Mené par Thibault (chant), accompagné par Seb (batterie), Sofiène (guitare / choeurs), Romain (basse), et Guillaume (guitare / chœurs),  portés par leurs RABitchs (ou leurs fans pour les néophytes), ils possèdent un set très fourni, avec des morceaux puissants, entraînants, des faux airs 70’s à la sauce actuelle, l’adrénaline monte à chaque refrain, sans jamais de Riff À Bobos. Les types savent ce qu’ils font, et leur amitié évidente leur permet de créer et faire partager leurs morceaux de la meilleure des manières.

Encore un exemple au Ninkasi Gerland lors de leur release party le 27 Octobre (avec le Rutilant Aksel Boursier au son), où les artistes ont fait face à une marée humaine pour la sortie de leur deuxième album intitulé « RAB2 ». Un opus qui fait suite à « RAB1 » (à prononcer rabbin, évidemment), et très bien accueilli par la critique musicale, avec des titres comme ‘Firt Mate’ ou ‘Gay Killer’, dans la lignée de leur première galette avec peut être plus de recherche, de profondeur musicale. On peut également citer le titre ‘My own grave’, clôturant magnifiquement l’album et qui possède un clip à voir d’urgence.

Sans pour autant parler de maturité, la coutume voulant que ce terme soit employé pour le troisième CD, on sent une évolution tout en gardant la fibre, que dis-je, la patte R.A.B..

Non ce n’est pas Rage Against Bécassine, t’as affaire au Rien À Branlisme ici, et qu’est ce que c’est bon.

Et ce qu’on peut en dire chez Like A Melody, c’est qu’on veut du R.A.B. !

 

 

Lien utile : 
Facebook R.A.B.

 

 

Les commentaires sont fermés