Live Report : The Horny Bitches + Les Ordures Ioniques – La Cantine de Belleville (Paris) – 18/10/15

S’il y avait bien un concert que je ne devais pas louper cette année, c’était celui de la nouvelle tournée européenne des Horny Bitches et des Ordures Ioniques, qui viennent nous apporter leur touche punk rock du Québec. C’était assez difficile de trouver cette date parisienne, initialement prévue à Lille, dans un troquet près de la place de Clichy.
La capitale française accueillait donc nos cousins québecois qui ont fait monter la température dans la cave de la brasserie parisienne.
C’était également la dernière date de la tournée pour les Horny Bitches, qui rentraient dès le lendemain vers leur contrée lointaine. Concernant Les Ordures Ioniques, il s’agissait du deuxième concert de leur tournée.

La salle de la Cantine de Belleville se remplit assez rapidement, environ soixante-dix à quatre-vingts personnes viennent assister au concert.

The Horny Bitches - ©Marc-Antoine PandaLes Horny Bitches ne sont pas là pour promouvoir un nouvel album, mais simplement pour retourner les pits à travers l’Europe une nouvelle fois. En effet leur dernier passage sur notre continent date de juillet 2014. Nous retrouvons donc les titres des deux premiers albums, que ceux qui suivent le groupe connaissent déjà, hormis ‘Surrender’, récemment composé et enregistré à Paris lors de cette dernière tournée.The Horny Bitches - ©Marc-Antoine Panda
Le concert en lui-même était tel que ceux auxquels j’ai assisté les dernières fois. Malgré le décalage horaire et les heures de routes dans un camion aménagé, les filles étaient tout aussi survoltées. Plus d’une personne dans le public qui découvraient le groupe ont été agréablement surprises, même si le lieu underground n’offrait pas un des meilleurs sons.

Set List : Ripe & Tight / Fist Of Fury / Heart N’ Guts / Bloody Dany / Scat Lovers / The Tripple / All You Can Eat / Daddy Issues / Think Like A Dick / Surrender / Necromaniac.

Il est temps de laisser la place aux Ordures Ioniques, groupe dans lequel nous retrouvons au chant la même Marie que dans les Horny Bitches Les Ordures Ioniques - ©Marc-Antoine Panda(oui, elle est tellement survoltée qu’elle enchaîne la tournée des Horny Bitches et celle des Ordures Ioniques).

C’était la première fois que je voyais les Ordures Ioniques et je dois avouer que j’étais assez impatient de voir ce groupe sur scène, leur deuxième album « Se Soulagent », ayant tourné en boucle une paire de fois à la maison. Sur scène, c’est du bon punk comme on aime ! Y a pas à dire, Les Ordures Ioniques savent mettre l’ambiance. (C’était sans compter les balances avec un célèbre morceau de Led Zep, dommage à ceux qui sont partis boire une bière (ou deux) pendant ce moment). Les Ordures Ioniques nous offrent un set survolté, reprenant les titres de leurs deux premiers albums, mais également ceux de leur nouvel EP, « Kick La Cacanne », fraichement sorti cette année.Les Ordures Ioniques - ©Marc-Antoine Panda Le public était également très chaud, et les pogos étaient bien présents dans cette salle qui ne devait pas mesurer plus de vingt mètres carrés. Je crois que le titre le plus attendu était bel est bien ‘Le Troubadour’, qui, sur un rythme endiablé, avait même du mal à faire tenir le groupe sur scène. Pour finir, le groupe nous offre la célèbre reprise des Perfusés, ‘Vive Les Punks’, avant de se joindre au public pour échanger quelques embrassades au stand merchandising et au bar de la brasserie.

En conclusion, nos deux groupes du Québec n’ont plus rien à prouver, ils viennent de loin pour faire plaisir à leur fans outre atlantique et dégagent toujours le même enthousiasme sur scène que dans la vie de tous les jours. Je vous invite à ne pas hésiter à aller les voir la prochaine fois qu’ils repasseront dans nos contrées. Joyeux bordel assuré !

[Marc-Antoine]

Les commentaires sont fermés