Live Report : Kid Wise + Stereogramm – Félix Martin (Saint-Raphaël) – 7/11/15

En cette soirée du 7 Novembre 2015, je me rends à Saint-Raphaël (83) à la salle Félix Martin, pour assister au concert de Kid Wise, un groupe que je ne connaît pas vraiment, et que j’aime sur Facebook par le plus grand des mystères. Deux jours avant, je vois passer un post Facebook :
« Amis de Nice, Cannes et autres villes de la région PACA, on joue samedi à l’espace Salle Félix Martin à Saint-Raphaël. C’est notre seule date dans votre belle région, on en est fort tristes mais c’est l’occasion de tous vous voir réunis ! »
Je me dis que c’est l’opportunité d’aller découvrir ce groupe, la décision est prise, je n’irai pas courir après Bieber aux NRJ Music Awards, mais je donne une chance à un jeune groupe de me séduire.

La soirée commence donc, dans cette belle salle Félix Martin ornée d’une « voûte céleste » du plus bel effet, avec Stereogramm, un trio originaire de Nice, armé d’une batterie, de deux synthés, de deux guitares, d’un ordinateur et de beaucoup d’énergie. Le chanteur se donne énormément dès les premiers instants, il se plie et saute pour accompagner au mieux sa musique electro-rock. Les titres s’enchaînent volontiers jonglant entre tempêtes et accalmies.

Après un peu moins d’une heure et demi de jeu et de changement de plateau, Kid Wise entre en scène. Le concert débute avec légèreté, seul un violoniste est sur scène et nous plonge immédiatement dans leur univers. Il sera vite rejoint sur scène par le reste du groupe : deux guitaristes, un bassiste, un chanteur-pianiste et un batteur. Les pédalboards sont très impressionnants ce qui conforte l’idée d’une musique assez aérienne et sophistiquée.
« C’est la première fois que nous venons aussi loin dans cette contrée qu’est la région PACA » annonce le chanteur, ce qui n’est pas pour déplaire au public qui attend leur venue depuis un certain temps. Là encore, une énergie folle est dégagée, et les morceaux sont très variés. Au cours du concert le public participe de plus en plus et se réveille après avoir fait de la « danse psychédélique » ou simplement profité de morceaux comme ‘Funeral’.
Arrive la fin du set, le dernier morceau prévu est une surprise. En effet, il s’agit d’une nouveauté sortie la veille du studio et encore jamais jouée en live. « Notre ingé son est un peu stressé, on l’a répétée une fois et on sait pas trop ce que ça va donner », prévient le chanteur. Sincèrement, ce morceau était à la hauteur du reste du set et n’a pas fait tâche.
Il est temps pour le groupe de quitter la scène. C’était sans compter le rappel demandé par le public ! « On a le temps pour une dernière ? », demande-t-on aux organisateurs. Une nouvelle surprise nous attend donc. En effet, nous avons le droit à une autre nouveauté qui sort du studio et qui n’est pas sûre d’avoir sa place sur l’album, même si le morceau tient très à cœur au groupe. Et c’est plein d’étonnement que nous découvrons un sublime piano voix qui, je pense, doit figurer sur le prochain album.

Bref, après avoir acheté l’un de leur album, je m’en vais conquis par ce jeune groupe que j’espère revoir très prochainement. S’il croise votre chemin, je vous conseille de vous y arrêter !

[Anthony L.]

Les commentaires sont fermés