Live Report : Tagada Jones – Le Rack’Am (91) – 29/09/15

Tagada Jones

Les murs du Rack’Am ont tremblé en ce premier week-end d’automne non loin de la capitale. En effet les enragés de Tagada Jones qui approchent petit à petit les deux mille concerts n’ont plus rien à prouver musicalement, les fans étaient présents pour réchauffer la salle pour un concert de plus d’une heure trente.

La tournée Dissident Tour débuta début Février 2014 et compte déjà plus de cent vingts concerts à travers l’Europe jusqu’au Québec.
Les fans les plus téméraires se sont agglutinés au devant de la scène à quelques centimètres des artistes, applaudissant leur venue sur le plateau, pendant que ces derniers s’installent à leurs postes respectifs.

C’est vers vingt deux heures que le set de vingt deux titres commença avec l’ouverture de l’album  »Dissident », ‘De L’Amour & Du Sang’ où les fans commencent à reprendre les premières paroles chantées par Niko (Guitare / chants). Il n’a pas fallu longtemps pour que les pogos débutent, les fans luttaient pour rester debout tout en reprenant les titres du dernier opus du groupe.

Nous retrouvons comme d’habitude certains titres des anciens albums tels que ‘Descente Aux Enfers’ ou ‘Les Compteurs à Zéro’ ou même encore un titre qui avait disparu de la set list quelques temps, ‘Ecowar’ que nous retrouvons sur l’album  »L’Envers du Décor », ce qui prouve malheureusement que le combat est toujours d’actualité …

On ne présente plus Stef Laguiche (Guitare / Chœurs) qui apporte sa toucheTagada Jones mélodique au groupe, quelque peu chahuté par Waner (Basse / Chœurs) qui comme à son habitude, ne tenait pas sur place ! La scène n’est pas assez grande qu’il faut qu’à chaque fois qu’il vienne jouer quelques accords au plus près du public, disons même SUR le public.

Job (Batterie / Chœurs) bien que derrière, sait se faire entendre, c’est en quelque sorte le moteur du groupe. Je pense que le ventilateur n’était pas de trop pour cette soirée.

La fin du set approche, Niko présente les tous derniers titres composés par le groupe. À savoir ‘Je Suis Démocratie’ et ‘Plus De Son, Plus D’Image’ qu’ils ont écris lors de leur tournée en Allemagne au moment des attentats contre le magazine satirique de Charlie Hebdo.
Ces deux derniers titres sont pour le moment uniquement pressés sous format 45 Tours.

Un troisième titre fait son apparition depuis Juillet dernier dans les concerts de nos enragés, ‘Le Chant Des Résistants’, de quoi mettre en appétit en attendant un futur opus.
‘OsmTagada Jonesose 99′ résonne ensuite dans la salle, un hommage à Schultz du groupe Parabellum qui nous a quitté en septembre de l’année dernière.
Pour finir la soirée, ‘Karim & Juliette’ vient agiter une dernière fois le public pour rendre hommage aux Bérurier Noir qui ont inspirés bons nombres de groupes encore aujourd’hui.


Toujours très proche de son public, le groupe est très accessible à la fin des concerts. Bien qu’ils doivent remballer le matos et libérer la salle…

Comme d’habitude, une mention spéciale à la crew et son travail hyper carré. Avec entres autres Guigui à la lumière, Kass’ à la … euh multitâche ? , Totos au merchandising, Sèv au management. Bref à toute cette superbe équipe qui travaille d’arrache pied pour que le groupe aux chansons engagées viennent se produire dans les quatre coins de la France. Merci à eux ! Le prochain rendez-vous est pris le 03 Octobre au Casino de Paris avec Les Wampas et U.K. Subs.

[Marc-Antoine]

Set List :

De L’Amour & Du Sang
Instinct Sauvage
Le Chaos
Yech’Ed Mat
Pavillon Noir
Descente Aux Enfers
Tout Va Bien
Zéro De Conduite
Cargo
Les Nerfs A Vif
Vendetta
Dissident
Je Suis Démocratie
Le Chant Des Résistants
Plus De Son, Plus D’Image
Ecowar
Le Feu Aux Poudres
La Traque
Les Compteurs A Zéro
Osmose 99
Superpunk
Karim & Juliette

Line Up :

Niko – Chants / Guitare
Stef Laguiche – Guitare / Chœurs
Job – Batterie / Chœurs
Waner – Basse / Choeurs

Liens utiles :
Facebook Tagada Jones
Site Officiel Tagada Jones

Les commentaires sont fermés