Live report : Archive + BRNS – Le Cargö, Caen (14) – 14/10/2015

Je suis partie à Caen ce soir-là pour assister au concert d’Archive au Cargö, une salle accueillante et intimiste. C’est en Normandie qu’ils ont programmé leur premier rendez-vous de la tournée et je suis impatiente de voir ce qu’ils donnent en live. Cela fait un petit paquet d’années maintenant que je suis ce groupe, leurs mélodies planantes aux styles multiples sont toujours très travaillées, hypnotisantes et percutantes.

La soirée commence avec la diffusion sur un écran, au-dessus de la scène, d’« Axiom », un projet créatif ambitieux composé d’un court métrage en noir et blanc réalisé par le groupe ainsi que la bande son qui constitue leur album du même nom sorti en 2014.

Puis arrive sur scène le groupe de première partie, il s’agit de BRNS (prononcer « Brains »). Ce groupe bruxellois a une configuration particulière : ils sont installés en arc de cercle ; le chanteur/leader est à la batterie, il se trouve donc au même niveau que les autres musiciens et non relégué au fond comme d’habitude ! Et il ne s’économise pas ! Les percussions sont très présentes sur leurs mélodies pop-rock-electro expérimentales et planantes. Le public a ainsi profité d’un set bien agréable d’une trentaine de minutes qui m’a donné envie d’en écouter davantage.

Passons à présent à Archive. Les sept musiciens actuels de ce collectif britannique au line-up variable prennent place sur scène et entament leur prestation avec un titre bien punchy issu de « Restriction », leur dernier album sorti en début d’année : c’est ‘Feel It’. Puis sans attendre, ils enchaînent avec ‘Fuck U’, leur titre emblématique issu de l’album « Noise ». Le ton est donné ! Le set présente des titres de « Restriction » mais fait également une belle place à d’anciens morceaux : ‘Dangervisit’, ‘Finding it so Hard’, ‘Numb’, ‘Bullets’ et son refrain entêtant (que j’adore !) … Les mélodies sont planantes et hypnotisantes. Les deux chanteurs du groupe, Pollard Berrier, surprenant avec ses cheveux très longs et un chapeau à larges bords, et David Penney assurent et enchaînent les titres chacun leur tour. Il y a peu de lumière, la plupart du temps dans des tons froids de bleu, mais elles sont très travaillées et rapides, ce qui ajoute un sentiment de transe à l’effet envoûtant de la voix de Pollard Berrier. Et au milieu du set, c’est Holly Martin qui prend la place vedette pour assurer le chant sur quelques titres dont ‘Violently’. C’est une partie que j’ai moins appréciée, les chansons étant plus tranquilles et douces.

Le final sera composé uniquement de ‘Lights’, morceau entêtant et aérien de presque vingt minutes.
Le public est resté relativement statique mais a su montrer au groupe son enthousiasme et son plaisir d’avoir passé la soirée en sa compagnie. Et à voir les sourires des musiciens, ils semblent l’avoir remarqué…

[Marjorie]

BRNS
Website : http://www.brns.be/
Facebook : http://www.facebook.com/BRNSmusic/

Archive
Website : http://archiveofficial.com/
Facebook :http://www.facebook.com/ArchiveOfficial/

Les commentaires sont fermés