Into the Crowd : Angélique, fan d’Eiffel

_ Pour commencer, peux tu nous présenter le groupe dont tu es fan ?

Eiffel, c’est un groupe de rock français. Romain Humeau, leader du groupe, chanteur et guitariste aux multiples talents, emporte dans sa nébuleuse son épouse multi-instrumentaliste, Estelle, à la basse. Sous leurs ailes, Nicolas Bonnière électrocute le public de sa guitare et Nicolas Courret fait battre la chamade qui émane de ce groupe.

_ Comment a commencé ton histoire avec ce groupe ?

C’est en écoutant la radio à l’automne 2009 que j’ai découvert Eiffel. Le titre ‘À tout Moment la Rue » défilait sur les ondes. Il a retenu toute mon attention, a piqué ma curiosité! Les émotions ressenties m’ont poussée à me procurer l’album « A tout moment ». J’étais à Montpellier pour quelques jours, chez mes parents, lors de cet achat. Et, chose hallucinante, le groupe était en concert là-bas, à la salle Victoire 2, le lendemain ! Du coup, c’est en live que j’ai découvert l’album dès le lendemain ! Une rencontre importante pour moi, qui a été le point de départ d’une véritable aventure sertie d’émotions, de rencontres, d’adrénaline et de passion ! Voilà comment je suis devenue une « ahurie »! C’est ainsi qu’on appelle les fans d’Eiffel !

_ Qu’est ce qui te touche le plus chez eux ?

Ce qui me touche le plus chez eux : la simplicité des membres du groupe. Ils sont très accessibles. Je me souviens d’un concert à Marseille, en mai 2012, au Poste à Galène, lors de la pré-tournée « Foule Monstre ». On avait l’impression qu’on était en famille, dans cette toute petite salle, et qu’on participait aux derniers ajustements de cet album ! La musique et les textes d’Eiffel invitent mon esprit à s’échapper et sont pour moi source d’émotions. Du pur bonheur que je m’injecte sans modération!

_ Ton album ou morceau préféré ?

Mon album préféré, c’est « À tout moment ». Sans doute à cause de toute l’émotion liée à la découverte du groupe! C’est en boucle que je l’écoute sans jamais m’en lasser ! Mais je suis aussi très attachée à d’autres titres .  »Saoul’ de l’album « Tandoori » ou ‘Tu vois loin’ et ‘Sombre’ sur le « 1/4 d’heure des ahuris » comptent parmi mes préférés.

_ Combien de fois les as-tu vus en concert ?

Eiffel Espace Julien - Marine Poppins

Eiffel – Espace Julien – 30/11/2012 – Marine Poppins

Je les suis le plus régulièrement possible. À ce jour, j’ai dû assister à une douzaine de leurs concerts et apparitions lors de festivals, entre 2009 et 2013, sur les tournées « À tout moment » et « Foule Monstre » ( Montpellier, Toulon, Marseille, Saint-Étienne, Paris, Saint Maximin, le festival de la Meuh Folle en 2013, le festival des Terres neuves à Bègles en 2010, le festival des Voix du Gaou à Six-Fours et je dois en oublier …).
De très bons souvenirs, des moments où le temps se suspend et où les émotions éclosent…

_ Jusqu’où es-tu allé avec eux ?

Jusqu’où suis-je allée? Sauter dans un avion à Marseille pour les voir à La Cigale à Paris ou parcourir seule, en voiture, plusieurs centaines de kilomètres pour assister à un concert ! Quand on aime, on ne compte pas ! C’est ce qu’on dit !

_ Jusque où pourrais-tu aller ?

Prête pour recommencer ! J’attends d’ailleurs avec impatience la sortie du prochain album ! Romain va d’ailleurs apaiser cette attente avec la sortie prochaine d’un autre album solo, prévue pour 2016.

_ Une anecdote que tu as envie de partager avec nous ?

Eiffel Guitarshop - Marine Poppins

Eiffel – Guitarshop – 30/11/2012 – Marine Poppins

Des anecdotes sympas… La baguette endiablée de Nicolas qu’il balance dans le public au Poste à Galène et qui vient se loger dans le creux de mes bras croisés !
Le showcase au Guitarshop de Marseille : un mini concert privé devant une poignée d’irréductibles ahuris, assis en tailleur, comme autant d’enfants sages sur la moquette de leur chambre ! C’est d’ailleurs là que j’ai fais la connaissance de l’ahurie qui me questionne en ce moment 😉 !
Quelques mots échangés avec Romain, Estelle et Nicolas C. à Toulon, alors qu’ils fumaient à l’abri de la pluie, quelques heures avant le début du concert.

_ Le meilleur concert ?

Le concert de l’Espace Julien à Marseille en 2012 je crois ! Une super énergie, de belles rencontres ! Le Festival des Terres Neuves à Bègles en 2010, l’émotion était palpable…

_ Qu’est-ce que tu voudrais partager avec eux, en dehors de leur musique ?

Qu’est ce que je voudrais partager avec eux? En dehors de la musique, je ne sais pas. Mais assister à un enregistrement studio me plairait bien ou partager quelques journées sur une tournée aussi !

J’en profite pour remercier Nicolas Antoine. Cet ahuri de la première heure a sorti, avec la collaboration de nombreuses personnes ( fans mais aussi membres du groupe etc…), une biographie collector : « Inferno Telegraph ». Un super bouquin plein d’images et de témoignages qui retracent l’histoire d’Eiffel !

Merci Angélique !

Les commentaires sont fermés