Live Report : Whist + Afterglow + The Earl Grey – La Marquise (69) – 24/09/15

Mes hommages, chère Marquise de Lyon !

Je salue bien bas les nobles artistes du soir que sont Whist, interprètes d’un pop-punk énergique et frais, ou encore Afterglow, armé de son nouveau batteur pour répandre la bonne parole rock alternative, mais aussi les Parisiens de The Earl Grey, venus chez les Gones défendre à l’aide de moultes partitions leur nouvel album « Odyssey ».

Le bal promet d’être à la hauteur.

C’était sans compter sur plusieurs éléments perturbateurs, diantre !

Tout d’abord, pas de protections pour mes esgourdes, oubliées dans ma chaumière. Que trépas si je faiblis, commençons à festoyer avec Whist ! Mais le rendu sonore dans la péniche fût de mauvaise facture, m’obligeant à sortir au début de la deuxième tirade, sous peine d’occire les cages à miel. Dommage, le début du show était prometteur… Et c’est également à ce moment précis que l’appareil photo avait décidé de lâcher prise ! Mais ne nous laissons pas abattre.

Après quelques courbettes avec les Ducs Thomas et Cyril (Ex-Pléïad), venus rendre grâce à leur ancien batteur Arnaud, direction la taverne pour déguster quelques breuvages. Les hostilités peuvent être lancées pour Afterglow, qui s’avance dans la pénombre sur fond sonore. Une vingtaine de personne se masse devant les saltimbanques du rock, qui attaquent avec ‘Easier Without’.
Ce soir, le public n’est pas au rendez-vous en ce lieu, malgré les efforts de Simon (chant/guitare) pour emballer l’assistance. Pourtant, avec une setlist comportant de nouveaux titres à la hauteur de mes espérances comme ‘Grunge’ ou ‘You don’t have to be the one’, Arnaud (batterie) bien à l’aise derrière ses fûts, il y avait la place pour honorer la cour Lyonnaise. Les ayant déjà croisés quelques mois avant au Marché Gare, le show était l’un de mes meilleurs ! Avec un rock énergique et pourtant envoûtant, Afterglow fait partie de ces groupes que je ne me lasse pas d’écouter.
Afterglow finira sur son titre phare ‘Life Sickness’, dont Simon nous annonce la sortie prochaine du clip : une info qui fait plaisir !

Mes excuses à The Earl Grey, l’appel des quelques deniers mensuels se faisant tôt pour moi, je ne peux rester plus longtemps. Mais bien assez pour voir Alexandre (chant) haranguer la foule accoudée au bar, et les presser de rejoindre la fosse sous peine de ne pas jouer. Situation cocasse, le ton est donné !

Une soirée agréable bien que très courte, et malgré ces fausses notes Like A Melody tient à remercier School’s Out Prod pour sa disponibilité et son accueil, et en espérant revoir ces troubadours très vite, pour apprécier à juste titre leurs œuvres.

Mes respects, Madame la Marquise.

 

Liens utiles :
The Earl Grey
Afterglow
Whist

School’s Out Prod

Les commentaires sont fermés