Vintage : U2 – Sunday Bloody Sunday

‘Sunday Bloody Sunday’ est une chanson du groupe irlandais U2, troisième single du troisième album « War » publiée le 11 mars 1983.

Cette chanson a été écrite en hommage aux victimes du Bloody Sunday (« dimanche sanglant ») survenu dans la ville de Derry en Irlande du Nord le dimanche 30 janvier 1972. Ce jour-là, des gens manifestent de manière pacifique pour les droits civiques. Des affrontements ont lieu dans la rue entre les manifestants et les soldats de l’armée britannique, d’abord avec des fumigènes et des tirs à balles de caoutchouc pour disperser la foule, puis avec des tirs à balles réelles. Vingt-sept personnes furent prises pour cible, certaines sont mortes immédiatement et d’autres furent blessées.

Les premières versions contenaient des paroles plus politiques. Le bassiste Adam Clayton estime qu’il est préférable de retirer tout ce qui a une portée politique et ainsi « le point de vue de la chanson devient vraiment humain et non sectaire… ce qui est la seule position responsable ». La chanson évoque le point de vue de quelqu’un horrifié par les affrontements et la violence en général, ce qui en fait un hymne universel.

C’est un morceau emblématique du groupe qui est très souvent joué en concert. Lors des performances live, Bono, le chanteur et leader du groupe, a l’habitude de brandir un drapeau blanc, symbole de paix.

[Marjorie]

Les commentaires sont fermés