La Playlist de Juillet – Pierre

Ce mois-ci, c’est Pierre qui nous livre sa playlist du moment !

« J’aurai besoin d’un top 10 de chansons pour le mois de juillet »
J’ai toujours eu des goûts assez éclectiques et originaux en terme de musique, me valant souvent le rejet catégorique de nombreuses de mes connaissances. Alors quand j’ai vu cette annonce, je me suis dit que j’allais plus faire fuir les lecteurs qu’en ramener. Mais au final je ne peux pas vraiment lutter contre moi même. Alors voici ma sélection ! Et ne vous plaignez pas, vous avez échappé de peu à Yelle, soyez-en conscients !

1_ Indochine – Satellite
J’ai toujours été fan d’astronomie, et entrevoir la possibilité de centaines de millions de galaxies me terrifie mais me fascine plus encore. Alors entendre une chanson mêler amour, rock et espace, ça ne pouvait que me toucher.

2_ Izïa – Reptile
Mon coup de cœur de cet été. Izïa est revenue avec un troisième album plus calme (pop?) que les précédents et c’est avec celui-ci que je l’ai vraiment découverte… ‘Reptile’ me fait penser à un rapport physique et totalement décomplexé entre deux êtres. Les pointes électro appuient cet aspect trip hallucinogène, c’est très amusant… Et pour les connaisseurs, le rallongement live est top !

3_ Björk – Mutual Core (16-bit remix)
Extrait de l’album « Biophilia », je ne pense pas que ce soit un morceau très connu de la chanteuse islandaise, et pourtant il le mérite. On y trouve surtout des couplets plutôt doux et lents qui mutent en un refrain électronique très très appuyé et féroce. D’ordinaire je ne suis pas très remix car la chanson de base est souvent dénaturée, voire méconnaissable. Ce n’est pas le cas ici, non, l’ajout de quelques boîtes à rythme et des sons encore plus appuyés sur les refrains en font une variation plutôt discrète et très appréciable.

4_ Vive la fête – Noir Désir (remix)
Impossible de trouver l’originale sur Deezer (va falloir y remédier) alors je vais parler du remix (ties encore). Vive la fête c’est ce genre de groupes belges que tu as un peu honte d’aimer, qu’il ne fait pas très bon écouter en public, mais bordel qu’est que c’est cool quand même ! Quand parfois les textes semblent un peu faibles, les instrus planantes et bien travaillées rattrapent le tout !

5_ Demago – Joe
Bienvenue à tous au moment déprime ! J’adore les chansons tristes, j’ai l’impression que ça agit comme une catharsis, afin d’évacuer mes pensées négatives. Celle-ci est sous forme de confession / prière à quelqu’un qui nous a délaissé. Mais l’attachement était tellement fort qu’on en devient fou.

6_ The Bloody Beetroots & Steve Aoki – New Noise
Après la tristesse, la colère. Cette musique, c’est exactement ce qu’il me faut pour me défouler. Le meilleur moment reste en voiture, à la campagne, en pleine nuit. Et si c’est en ligne droite, c’est maxi-combo !

7_ Caravan Palace – Comic
Caravan Palace et son électro-swing qui revient enflammer le dancefloor ! Cet extrait du prochain album à paraître durant le dernier trimestre de l’année, laisse présager de très bon morceaux ! Du Caravan Palace comme on l’aime quoi !

8_ The Vaccines – Dream Lover
Groupe encore inconnu pour moi il y a quelques semaines, je suis tombé amoureux de ce morceau. Des sonorités typées très rétro et une voix très douce par dessus, il ne manque plus que Jean-Michel Jarre au synthé !

9_ Ludovico Einaudi – Experience
Utilisé dans la B.O du film « Mommy », cette musique très mélancolique commence au simple piano pour ajouter peu à peu des cordes et au fil des notes, créer une montée en puissance singulière qui ne cherche qu’à s’évanouir. Encore plus que la mélancolie, cette musique est parfaite pour retranscrire l’espérance et la désillusion.

10_ Vitalic (feat Sexy sushi) – La mort sur le Dancefloor
Pour finir, un morceau puissant, née d’une collaboration de deux artistes français que j’admire. Une fois le morceau lancé, on ne peut s’empêcher de danser dans tous les sens jusqu’à la dernière note.

Bonus : Tori Amos : Smell like Teen Spirit
Petit bonus non trouvable sur Deezer, du coup c’est pour les plus motivés ! Promis vous ne le regretterez pas. Une reprise de nirvana au piano et avec la douce voix de Tori Amos. Certains passages sont très forts et chargés d’émotions !

Merci Pierre !

Les commentaires sont fermés