Vintage : The Beatles – Eleanor Rigby

‘Eleanor Rigby’ est une chanson des Beatles, essentiellement écrite par Paul McCartney.

Elle paraît le 5 août 1966 au Royaume-Uni en deux formats : en tant que deuxième titre de l’album «Revolver», ainsi qu’en single avec ‘Yellow Submarine’ , extraite du même album. Les deux titres, en « double face A », atteignent la première place des charts britanniques.

C’est Paul McCartney qui trouve la mélodie au piano. Au départ, il n’imagine qu’un seul vers, mais qui donne déjà sa tonalité à la chanson : c’est l’histoire d’une jeune fille, Daisy Hawkins, qui nettoie une église après les mariages. Il décide ensuite de la vieillir, car il est plus probable que ce genre de personne soit âgée. Il oriente le texte vers la solitude, en faisant de Daisy Hawkins une vieille femme, seule et triste. Mais Paul McCartney n’est pas satisfait du nom de son personnage. Il le change pour « Eleanor », prénom qu’il apprécie. Il complète ensuite le nom en choisissant « Rigby » comme patronyme, qu’il trouve à Bristol sur la façade du numéro 22 « Rigby & Evens Ltd, Wine & Spirit Shippers », un négociant en vin : « Je cherchais un nom qui paraisse naturel. Eleanor Rigby semblait naturel ».

Paul McCartney a toujours précisé qu’Eleanor Rigby était un personnage fictif, issu de son imagination. Mais il existe une tombe à ce nom découverte dans les années 1980 dans le cimetière de Liverpool. Cette Eleanor est née en 1895 et a épousé un homme nommé Thomas Woods. Elle est morte dans son sommeil, le 10 octobre 1939, de cause inconnue, à l’âge de 44 ans.

Cette chanson est atypique dans la discographie du groupe : McCartney est plutôt habitué à écrire des paroles optimistes. Là, le texte est sombre, il dépeint la triste vie d’Eleanor. L’autre particularité est que sur cette chanson, les membres du groupe ne jouent d’aucun instrument. Lorsque Paul McCartney présente sa chanson à la guitare acoustique au producteur George Martin, ils conviennent que son morceau doit être accompagné d’un double quatuor à cordes (quatre violons, deux altos et deux violoncelles). McCartney veut que les cordes soient percutantes. Le producteur apporte au morceau une contribution essentielle, en écrivant la partition pour le double quatuor à cordes qui accompagne la voix de Paul McCartney. John Lennon et George Harrison assurent les chœurs.

Ce titre a été classé 61ème meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010 et a été repris par de nombreux artistes.

[Marjorie]

 

 

Les commentaires sont fermés