Vintage : Jefferson Airplane – White Rabbit

‘White Rabbit’ est une chanson du groupe de rock américain Jefferson Airplane, un des précurseurs du mouvement psychédélique. Elle est sortie en février 1967 sur leur album « Surrealistic Pillow ». Elle a été composée par la chanteuse Grace Slick fin 1965/début 1966, puis jouée avec son groupe The Great Society en 1966 avant qu’elle ne rejoigne Jefferson Airplane.

Les paroles font référence plusieurs choses : d’abord à la drogue, plus particulièrement au LSD, et à ses effets hallucinogènes (Grace Slick était grande consommatrice). Avec ses paroles énigmatiques, cette chanson fut l’une des premières abordant ce thème à ne pas être censurée par les médias. Elle fait également largement référence à l’ouvrage de Lewis Caroll « Alice au Pays des Merveilles » à travers les mentions d’Alice et du Lapin Blanc, de la Reine de Cœur (Red Queen), du Loir (Dormouse), de la Chenille fumant le narguilé (Hookah-smoking Caterpillar), du fait de changer de taille après avoir avalé une pilule et de boire un liquide inconnu. Elle fait un parallèle entre un trip et ce monde imaginaire. L’œuvre de Lewis Caroll était très à la mode à cette époque. Le rythme de la chanson allant crescendo est inspiré du morceau classique de Ravel, le « Boléro ».

Cette chanson est un grand classique du groupe. Elle a été reprise des dizaines de fois par divers groupes et utilisée dans de nombreux films.

[Marjorie]

 

Les commentaires sont fermés