Live Report : The Shooks – Ninkasi Café (69) – 31/03/15

 Mardi dernier, c’était direction le Ninkasi Café (Lyon) pour mes oreilles, afin d’écouter enfin en live le groupe The Shooks.

C’est avec une eThe Shooks - Ninkasi Café 31/03/15ntrée discrète que nous accueillons Drew (Guitare), David (Guitare), Romain (Basse) et Kévin (Batterie) pour leur installation, la musique du bar se coupe, les lumières se tamisent, quelque chose me dit qu’il doit être l’heure !
Et alors que quelques notes sortent des enceintes en guise d’introduction, et qu’une personne chuchote dans la foule que les pantalons des artistes ne sont pas assez moulants, Marlou déboule du fond de la scène jusque devant la foule. Le show peut débuter, et la foule devient plus massive, plus bruyante, plus concernée.

Pas le temps de tergiverser, la bande ne veut pas faire de la figuration, et les riffs incisifs de Drew et David accompagnent magnifiquement la voix sensuelle de Marlou. Romain, arrivé récemment dans le groupe, s’est quant à lui parfaitement intégré au quatuor, et en impose sur scène. Seules ombres au tableau, la basse n’était pas assez forte, et surtout leur excellent batteur Kévin trop en retrait et peu visible pour la foule, la faute à une scène pas forcément adaptée. N’en tenant pas rigueur, il tape sur ses fûts avec fougue pour nous livrer une belle prestation.
Et alors qu’est lancé ‘My Game’, le feu commence à prendre ardemment dans la fosse. Les 5 amThe Shooks - Ninkasi Café 31/03/15is sont en symbiose, et leur rock secoué leur permet de communiquer avec la foule, que ce soit sur ce morceau ou sur d’autres comme ‘Can we make it’, l’un des morceaux extrait de leur EP « Come on come out », ou bien l’excellent ‘Liar’ qui figurera d’ailleurs sur leur prochain album, à paraître pour la rentrée ! Bonne surprise pour le public, qui n’en demandait pas tant !
Pendant que David donne un petit jeu à la foule pour lancer leur morceau plus métal ‘Die there’, chacun répond présent pour les soutenir. S’en suit ‘Won’t give up’, qui verra s’affronter dans une battle Drew et David aux guitares, Marlou nous régaler avec sa voix toujours aussi bluffante, et Romain qui s’acharne sur sa basse.
Je ne peux m’empêcher de remarquer le même air sur tous les visages dans la salle : The Shooks a convaincu l’assistanceThe Shooks - Ninkasi Café 31/03/15, leur mine réjouie ne trompe personne, et les artistes sont également sur leur nuage, à l’image de Marlou qui ne peut s’empêcher de sourire, preuve du plaisir qu’ils prennent à jouer en live et ensemble. Un groupe de scène, assurément ! Cohésion, fraternité, amitié : ce sont les mots qui me viennent lorsque je les vois jouer.

La fin du set arrive déjà, mais finit magnifiquement bien avec ‘So what’, assurément différent de la version studio. Marlou et le groupe donnent tout, le public est à leurs pieds, ça bouge, ça claque des mains, ça s’agite du ciboulot : ce concert, le premier pour moi avec The Shooks, confirme mes attends, et plus encore. Energique, magique.

L’envie et l’énergie sont omniprésentes, The Shooks compte sur la scène émergente Lyonnaise, et risque bien de ne pas s’arrêter en si bon chemin !

Pour reprendre les derniers mots de Marlou, « On vous aime putain ! »

Setlist :
– Let’s call it quits
– You will never know
– My game
– Die there
– Won’t give up
– Happy for you
– Can we make it
– Liar
– Is that camera on

 The Shooks - Ninkasi Café 31/03/15

Les commentaires sont fermés