Rehearsal Report : Smoking After Love

Ce soir, c’est le grand soir.
Le soir où la musique est reine, le monde peut bien s’écrouler, qu’à cela ne tienne.

Je me dirige chemin du Butin, un signe ?

Ce soir, c’est le grand soir : je rencontre Smoking After Love. Un feu de cheminée, un CD en fond sonore, quelques bières, et surtout une bonne ambiance.

L’interview se passe dans les meilleures conditions, joie, bonne humeur, sérieux, musique et balançoire au milieu du salon. Après une heure passée dans le salon, il est temps de lâcher les fauves.

Répétition de set!

Lucie règle timidement sa guitare, tandis que Louis et Tom se règlent entre eux. Adrien se concentre, Flo fait chauffer sa basse. Kiki serait-il si intimidant ? Il faut dire que même si j’essaie de rester discret, je vais de partout pour essayer de prendre des photos.. Mais une fois les premières notes jouées, l’ambiance solennelle qui régnait laisse place à la fougue de chacun. Louis se lâche, Adrien saute dans tous les sens, armé d’un tambourin et d’une voix percutante et entraînante. Tom suit le rythme, et se permet même d’accélérer, les autres membres suivent facilement, et les titres sont joués aussi facilement qu’ils respirent.
C’est ça, 
Smoking After Love.

 

Et si on sortait la scie musicale?

Les premières notes de Burning, titre du prochain EP « Play it loud » sortent des amplis, les zikos enchaînent, et apparaît enfin l’instrument tant intrigant : une scie remise au goût du jour, un archet, et Lucie nous montre ses plus beaux effets. Original, il fait son œuvre ! Entre 2 morceaux, on discute, on échange, les amis se parlent pour trouver le meilleur set possible pour leur prochain concert. Progressivement, ils montent en intensité, pour finalement exploser sur Zenith : un morceau qui pourrait, à mon goût, être l’un de leur tube. je ne peux m’empêcher tout au long de leur show de taper du pied, et vouloir danser, chanter avec les 5 amis.

 Musicalement, chacun se suit, s’accompagne, fusionne en un seul tout, pour trouver la plénitude.

 


Pressé par le temps, je dois écourter notre entrevue, à regret! Il ne me reste qu’une chose en tête à présent : voir 
Smoking After Love en action, sur scène, dans leur élément.

 

Liens pour retrouver Smoking After Love :
https://www.facebook.com/smokingafterlove/timeline
www.reverbnation.com/smokingafterlove

 

Les commentaires sont fermés