Live Report : The Dukes + Dissonant Nation + Conger! Conger! – MJC L’Escale – 14/03/15

Pour clôturer ma semaine de concerts bien chargée, c’est à Aubagne à la MJC l’Escale que je me suis rendue samedi pour assister au concert des Dukes que j’avais déjà vu la veille à Istres. Ce soir c’est Conger! Conger! et Dissonant Nation qui partageaient l’affiche avec eux.

Conger! Conger! J’en avais déjà entendu parler mais à vrai dire je n’avais jamais écouté. Ce fut donc une découverte en live. Et une chouette découverte ! Conger! Conger!, c’est un trio des alentours de Marseille, emmené par un batteur-chanteur survolté. Leur musique est tantôt pop, mélodieuse, tantôt bluesy, tantôt metal. Mais surtout, puissante. Le genre où tu te laisses porter sans penser à rien. A des moments, ça m’a fait penser à Bloc Party, même si le groupe a une véritable identité qui lui est propre.
Bref, une ouverture de qualité !

Ensuite c’était au tour de Dissonant Nation, un de nos groupes chouchous chez Like a Melody. Un groupe que j’avais découvert sur un tremplin en 2009 et qui depuis, a fait bien du chemin. Ce soir, c’était la sortir de leur nouveau single, qui s ‘appelle… ‘Like a Melody’ ! Non, ce n’est pas un hasard, c’est le titre de cette chanson qui m’a inspiré lorsque j’ai décidé de lancer le webzine.
Ce soir donc, on a droit à des morceaux incontournables du 1er album, plus rock garage, et de nouveaux morceaux qui figureront sur l’album à venir cette année, plus pop rock. Un guitariste additionnel accompagne le groupe sur près de la moitié du live, allant même jusqu’à enfiler la blouse blanche pour le morceau ‘I Hate the Doctor’. Si les nouveaux morceaux sont moins énervés, le groupe n’a en rien perdu de sa fougue. Nous aurons même droit à un morceau inédit. L’album s’annonce prometteur et les lives sont toujours un régal !

Quant à The Dukes, même scénario qu’hier, avec une salle qui se vide juste avant leur concert. Ah ce manque de curiosité des sudistes… Mais Shanka (chant – guitare) et Greg Jacks (batterie) ne se démontent pas et offrent tout ce qu’ils ont à offrir comme si la salle était comble. Un vrai plaisir ! J’avais déjà adoré la veille, et en reprendre une couche n’est que pur bonheur. The Dukes, la tornade rock qui parfois me fait penser aux Hives. Leur énergie m’emporte. C’est à se demander pourquoi les gens ne restent pas. Tant pis pour eux, ceux qui sont encore là profitent. Et moi, j’espère les revoir bientôt, parce que ça a été un gros coup de cœur !

Merci à l’Escale pour cette chouette soirée !

Les commentaires sont fermés