Live Report : Asaf Avidan – Le Silo (13) – 24/03/15

Mardi, Asaf Avidan était au Silo (Marseille) pour donner un concert rempli de magie.

Tant d’émotions et de frissons qui m’ont parcourue ce soir-là !

En première partie, Flora, qui n’est autre que la claviériste d’Asaf, pour une demi-heure d’électro pop lunaire. J’avoue ce n’est pas ma tasse de thé, mais je ne peux que reconnaître que la demoiselle possède une magnifique voix, très aérienne. Une ouverture toute en douceur.

Et puis Asaf.

C’était, je crois, la septième fois que je le voyais en live, et jamais je n’ai eu une impression de déjà-vu. Asaf se réinvente à merveille sur chaque tournée. En effet il propose chaque fois de nouvelles versions de ses anciens morceaux, toujours plus belles et enivrantes. J’ai mis une bonne poignée de secondes avant de reconnaître ‘Her Lies’ !

Cette voix venue d’ailleurs, dont je suis sous le charme depuis la toute première fois que nos routes se sont croisées, me transporte une fois de plus ce soir. Je ne m’en lasse pas.
Nouveaux morceaux et anciens revisités se mêlent à la perfection pour notre plus grand bonheur.
« Gold Shadow », sorti en janvier, a son lot de pépites qui se révèlent en live, tels ’The Jail That Sets You Free’, ‘Gold Shadow’ ou encore ‘The Labyrinth Song’.

J’ai même eu les larmes aux yeux plusieurs fois et j’aurais aimé que certains morceaux ne s’arrêtent jamais, comme ‘Different Pulses’, issu du précédent album.

La complicité qui lie le chanteur israélien à ses musiciens est visible et le bonheur d’être ensemble sur scène se lit sur leurs visages à tous les six. Sur cette tournée l’on retrouve les habituels Michal Bachiri (clavier et percussions), Flora (clavier), et Dan Zeitune (basse), ainsi que Zohar Ginzburg à la guitare et un nouveau batteur dont le nom m’a échappé.

Asaf, tel un ange à la voix déchirée, vit sa musique et la laisse s’échapper avec grâce. Il chante avec toutes ses tripes, et fait remuer ainsi les nôtres, nous emmenant dans son univers. Un autre univers assurément, vu l’extra-terrestre qu’il est.

Ce fut donc encore une fois un magnifique concert !

Les commentaires sont fermés