Vintage : Placebo – Pure Morning

Remontons le temps ce week-end avec un titre de Placebo, ‘Pure Morning’, qui est la première piste de leur album « Without You I’m Nothing ».

A l’origine, ce titre aurait dû être une face B. En effet, lorsque l’enregistrement de l’album « Without You I’m Nothing » fut terminé, le groupe se réunit aux studios Livingstone de Londres. Un matin, le groupe commença à jouer une boucle de guitare autour de laquelle s’est ensuite construit le morceau et y travailla toute la journée. Une fois terminé, la chanson leur parut plutôt bonne et ils décidèrent de l’inclure sur l’album. Avec une sortie début août 1998, ce titre en est le premier extrait.

Brian Molko, le leader du groupe explique le texte : « Pure Morning fait référence à ce sentiment particulier éprouvé lorsque le jour se lève après une nuit blanche. Cette sensation de voir le monde s’affairer, se construire et alors se sentir seul et avoir l’impression qu’un immense fossé nous sépare de ce monde auquel nous appartenons pourtant. » Il y est question d’amitié, « ce serait à ce moment précis que la présence d’un ami s’avère nécessaire, un ami qui saurait nous réconforter et nous entraîner vers un sommeil réparateur ».

‘Pure Morning’ est un titre électrique mais posé, marqué par une batterie qui le martèle avec une rigueur quasi-militaire. La voix très caractéristique de Brian est calme tout au long du morceau. La phrase répétitive « A friend in need is a friend indeed » qui se traduirait par « C’est dans le besoin que l’on reconnait ses véritables amis » participe à l’effet hypnotisant du morceau.

Bonne écoute !

[Marjorie]

 

Les commentaires sont fermés