Rehearsal Report : The Shooks

Lyon, 19 heures.

Je m’avance dans la froideur de l’hiver, dans cette impasse où se trouve le studio Polycarpe, lieu de répétition du groupe Lyonnais The Shooks.
Quelques coups à la porte, voilà que le manager du groupe, Oré d’AstuScène, m’ouvre et m’invite à entrer.

Je laisse derrière moi le souffle glaçant et la pénombre, pour me retrouver au milieu des David (The Shooks)membres qui m’accueillent tous chaleureusement, un vrai plaisir !
Après quelques échanges, Marlou (chanteuse), Drew (Guitare), David (Guitare), Romain (Basse) et Kévin (Batterie) prennent place avec leur instrument.
Et quand quelques notes commencent à faire vibrer les amplis, que chacun d’eux esquisse un sourire, et que tout le local est empli de vie, on sent qu’il n’y a plus que la musique qui compte en cet instant précis.

Menés par Marlou, les Shooks entament fûts et riffs battants avec une nouvelle compo, Marlène (The Shooks)qui risque de mettre le feu à la foule lors de leurs concerts. Et ce n’est que la première répète pour ce morceau ! A coup de « Hey », Marlou harangue ses partenaires, et on sent qu’il ne manque qu’un public pour les enflammer définitivement.

The Shooks en répétition, c’est donc actuellement beaucoup de composition. Et quelle rapidité !

Un premier riff lancé, la batterie qui suit au bout quelques secondes, la basse se lance à son tour, deuxième guitare en action, les fondations sont posées. Quelques pauses rapides pour échanger, notamment un riff qui ferait trop « cliché, trop Rambo quatre (sic) », au quatrième essai la ligne est tracée.

Marlou, inspirée, commence à noter quelques lignes de chant, et le tour est joué. Tout reste encore à faire, mais un morceau vient pourtant de naître.

Le nouveau bassiste Romain, quant à lui, remplaçant de Yannis parti à contre cœur vers de nouveaux cieux Romain (The Shooks)Brésiliens, semble déjà bien à l’aise aussi bien dans le groupe que dans l’interprétation des morceaux. Il a d’ailleurs déjà fait la première date de l’année au Jack Jack le 30 Janvier, qui s’est révélé être un franc succès !
L’alchimie a pris, et ce n’est pas peu de le dire.

L’atmosphère ambiante, comme lors de notre interview avec Rockenfolie pour l’émission Le Rock à Kiki, est toujours aussi agréable et joyeuse, il plane dans l’air une forte amitié, et une véritable cohésion.

Un autre morceau,  le débat s’installe : Drew veut placer de la double croche, Les autres tiennent bon. Qu’à cela ne tienne, il prend en main les opérations et se place au centre de la pièce, tandis que Kévin se démène derrière ses fûts, concentré, et que les quatre cordes de Romain suivent sans problème. David, lui, laisse traîner sa main sur le manche, aussi facilement qu’un homme respire.

David (The Shooks)

Kévin et Kiki (The Shooks)

De son côté, Marlou impressionne : le ton juste et pénétrant de sa voix nous transporte et nous fait vaciller, avec ou sans instrument.

Dans un coin, le manager (Oré Astu scène) veille au grain, mais se laisse porter par les cinq musiciens, hochant la tête, tapant du pied : je ne peux m’empêcher de faire de même !

Après une pause houblonnée, non sans débat  pour savoir si certaines séquences sont à garder, les Shooks repartent à l’attaque cette fois sans Marlou, afin que les instrumentalistes puissent exploiter leurs dernières trouvailles, et peaufiner certains passages de leurs morceaux. Une fois de plus, l’osmose est au rendez vous ! Au retour de Marlène, les guitares sont en accord, la basse et la batterie ne font qu’une, la chanteuse n’a plus qu’à poser ses paroles progressivement.

Certaines compos seraient dignes de figurer dans la série Sons of anarchy : le tempo, les notes, et la voix de Marlène rappellent quelques sonorités du Nouveau Monde, avec quelques notes de Beth Hart.

Il ne reste plus qu’à élaguer et nettoyer les imperfections, mais ce sera pour une prochaine fois..

 

Pour retrouver toute l’actualité du groupe The Shooks :
www.facebook.com/TheShooks
www.twitter.com/TheShooksBand
www.youtube.com/user/TheShooksBand

Site web :
http://www.astuscene.fr/?page_id=37

Contact / Manager :
communication.theshooks@gmail.com
aurelien@astuscene.fr

Marlène et Kiki (The Shooks)

Drew (The Shooks)

 

Les commentaires sont fermés